logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

12 H. Sebring : triplé Cadillac, les Belges malchanceux

Circuit 19/03/2017


 

Deuxième manche de la compétition IMSA, les très populaires 12 Heures de Sebring ont été disputées ce samedi en Floride... et elles n'ont guère souri aux pilotes belges présents au départ. Classé 9ème à l’issue des qualifications, Renger van der Zande, l'équipier de Marc Goossens, remontait rapidement dans le peloton de tête. La Riley MK30 Visit Florida Racing pointera même un bref instant en 2ème position. Après un premier ravitaillement délicat, Marc Goossens entamait son premier relais en 5ème place. Rapidement, le bon début de course de la formation floridienne se transformait en une succession d’ennuis. Dans un premier temps, des problèmes d’accélérateur scellaient les espoirs de podium du pilote belge et de ses équipiers, avant qu’un démarreur récalcitrant ne relègue définitivement la #90 dans les profondeurs du classement, la fin de course se transformant en un test grandeur nature en vue des prochaines échéances.

 

"Nous étions dans le rythme, relate Marc. Nous avons tenté de survivre et gagner des places en optant pour un double relais avec un train de pneumatiques. Je n’ai pas tapé dedans d’entrée de jeu, histoire de les garder dans un excellent état jusqu’à la fin du premier run. Après avoir repris la piste, je me suis rendu compte qu’avec le plein d’essence, la voiture était trop chargée dotée de vieilles gommes qui cependant ne perdaient pas trop de leur efficacité. Même si nous étions un poil moins vite, nous avons beaucoup appris sur le comportement de la voiture. Le châssis en est encore au début de sa gestation, si l’on fait fi des problèmes qui ont entravé notre progression, nous sommes dans le coup, ce qui renforce mon optimisme pour la suite de la saison."

 

En GTLM si Laurens Vanthoor continue à découvrir les circuits US, dont il est un fan absolu, l’enthousiasme du jeune Limbourgeois, pilote officiel Porsche, a été certainement entamé lorsqu’un changement d’amortisseurs mettait un terme aux espoirs de bon résultat de la 911 RSR #912.

 

Engagé de dernière minute après le retrait de l'équipe TRG, Jan Heylen a hissé la Porsche 991 GT3 R Parkplace Motorsport en tête du classement GTD, avant de rentrer progressivement dans le rang.

 

Malgré une balance de performance modifiée en vue de rééquilibrer les forces entre DPI et LMP2, Cadillac signe un triplé retentissant. Comme à Daytona, l’équipage Wayne Taylor Racing composée d'Alex Lynn, Ricky et Jordan Taylor remporte la victoire face à la Cadillac Action Express de Christian Fittipaldi et Joao Barbosa, épaulés par Filipe Albuquerque. Ceux-ci se sont livrés à une superbe bagarre, Jordan Taylor s’installant en tête à moins de trois heures de la fin après une manœuvre musclée au détriment de Filipe Albuquerque. Le podium général est complété par Eric Curran, Dane Cameron, et Mike Conway, sur le troisième exemplaire de la marque américaine, également aligné par Action Express Racing.

 

En GTLM, Corvette, Ferrari, Ford et Porsche ont assuré le spectacle, le chassé-croisé entre ces différents protagonistes tournant à l’avantage de Corvette. Antonio Garcia, Jan Magnussen et Tony Milner ont mieux exploité leurs gommes Michelin tandis que la température de la piste était de plus en plus froide, pour venir à bout de l’ogre Ford et du Ganassi Racing. Et pourtant, Sébastien Bourdais et ses camarades auraient pu continuer sur leur lancée, mais les conditions de piste en ont décidé autrement. Joey Hand a néanmoins tenté l’impossible pour renverser la vapeur. Sans succès.

 

En GTD, victoire de la Mercedes-AMG GT3 Riley Motorsports confiée aux experts Jeroen Bleekemolen, Ben Keating et Mario Farnbacher. (Patrick Six)



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet