logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

24 H. Karting Francorchamps : Arwac by Hola Lulu Racing fait fi de la pluie

Circuit 09/09/2019


 

Avec plus de 340 pilotes recensés et pas moins de 64 équipages au départ, soit un nouveau record, les 24 Heures Karting de Francorchamps ont confirmé qu’elles sont bien le rendez-vous incontournable de tous les fans de karting de compétition-loisir en Belgique. Mais pour briller cette année sur le double tour d’horloge, il ne fallait pas avoir peur de se mouiller tant le ciel s’est montré capricieux ! Dans des conditions souvent très aquatiques, rouler vite en évitant les erreurs et les pénalités n’avait rien d’une sinécure. Et puis, il fallait une part de réussite pour ne pas rencontrer un quelconque ennui technique, la mécanique étant particulièrement maltraitée sur une piste ressemblant parfois plus à une rivière qu’à un circuit. Rares sont dès lorsceux qui auront su éviter tout problème, plus ou moins pénalisant…

 

Arwac by Hola Lulu Racing résiste au retour de Ladbrokes

 

Toujours aux avant-postes durant les 24 heures de course, la formation Arwac by Hola Lulu Racing (Matts Breckpot, Sofian Tahere, Arnaud Teuwen, Dylan De Wolf et un Filipe Vieira tout simplement magistral sous la pluie) est venue à bout des éléments et de ses adversaires. Mais pas sans suspense ! Une pénalité (un Stop & Go) pour un dépassement sous drapeau jaune à 20 minutes du terme a failli tout remettre en cause, les leaders voyant revenir dans leur sillage l’équipe Ladbrokes Racing, lauréate en 2017.

 

Revenus du diable vauvert après avoir perdu plus de 6 tours durant la quatrième heure suite à des problèmes techniques, Jérôme Farinaux, Jérémy Peclers et Sébastien Bielande écopaient à leur tour d’une pénalité (également un dépassement sous drapeau jaune) à 15 minutes du but. L’affaire était alors entendue, même si ces deux animateurs de la fin de course terminaient dans le même tour.

 

Spécialiste des épreuves de karting 4 temps, le quintet Breckpot-Tahere-Teuwen-De Wolf-Vieira offre à l’équipe Arwac by Hola Lulu Racing une première victoire à Francorchamps, elle qui défend les couleurs de la Belgique aux quatre coins de l’Europe.

 

Derrière, outre le trio Peclers-Farinaux-Bielande, ce sont des adeptes du karting 2 temps qui ont fait sensation avec la remarquable troisième place des jeunes Tom Poty, Martin Hebette, Julien Rossini et Alessandro Tudisca, lesquels ont porté haut les couleurs de Tys Racing by AGT.

 

Les tenants du titre malchanceux

 

Le podium, ils sont nombreux à y avoir cru à un moment ou un autre. Ce fut assurément le cas de Kart-Events.be, l’équipage qui avait remporté la catégorie Twin en 2016. Mais Siebert Verfaillie, Kenneth Naessens, Bjorn Bourgonjon et Stefan Verhosté ont perdu du temps dans le dernier quart de la course suite à des problèmes d’embrayage. Ils doivent donc se contenter d’une place au pied du podium, devant l’équipe JeuKiPlay de Fabio Paoleschi, Antoine Morlet, Paul Theysgens et Miko Bouvier, notamment retardée par une pénalité suite à un contact en piste.

 

On a longtemps cru l’équipe MRK Racing Experience (Félix Férir, Lionel Bourdouxhe, Olivier Montulet et Benjamin Kaivers), tenante du titre, serait en mesure de récidiver. D’autant qu’un choix stratégique très osé en début de course avait permis aux #1 d’économiser un ravitaillement… Mais alors que cet équipage luttait encore pour la gagne à quatre heures de l’arrivée, la quatuor pouvait regretter des soucis techniques et des pénalités le reléguant à la 7ème place finale, derrière l’équipe LCDK 1 (Alexandre Raulier-Antoine Baucher-Aurélien Dasseleer-Jimmy Gaspard-Benjamin Thiry).

 

Notons encore la présence dans le Top 10 des formations AMG Racing (Alain Huls et ses fils Guillaume et Mathieu, associés à Rayhan Mouôya), KMRS by LPBRT (Thierry Halmes-Ludovic Solheid-Grégory Cahay-Guy Cahay-Jérôme Halmes) et #SaMereLaTruite (Guillaume Germis-Maxime Drion-Maverick Dessy-Alexandre Delhez), les polemen de ces 24 Heures ayant longtemps mené les débats avant de rencontrer également leur lot de soucis techniques.

 

Impossible de raconter ici toutes les péripéties d’une course qui, plus que jamais, n’en a pas manqué. Mais il est évident que d’autres favoris – comme la formation KMRS Racing de Sam Spinnael, Amandio Costa Paz, Nicolas Bever et Benoit Visnovsky – pouvaient nourrir certains regrets après avoir été frappés par la malchance.

 

Dans le classement des Rookies, soit les équipes comptant au maximum une participation aux 24 Heures Karting de Francorchamps (tous pilotes confondus), la victoire est revenue aux Français de NT Kart Lexy (Ugo Nastasi-Mathieu Zauderigo-Michael Thill-Nicolas Gomez-Bryan Belacca-Cédric Pierre), finalement 18emes du classement général.

 

Impossible aussi de terminer sans mentionner une fois encore le succès de Kart 48, qui a largement atteint son objectif en récoltant plus de 5000 euros pour l’opération Cap 48 de la RTBF. Accueillir des personnalités de la TV, du show-biz et du sport, mais aussi des personnes à mobilité réduite, est un privilège pour les 24 Heures Karting de Francorchamps.

 

"Malgré des conditions météo très difficiles durant tout le week-end, nous pouvons être satisfaits de cette édition, estime Patrick Van Billoen, organisateur de l’évènement via sa structure One Day Karting. Même si tout le monde a été bien mouillé, j’ai vu beaucoup de sourires parmi les teams et les pilotes. Dans l’ensemble, nos concurrents se sont donc bien amusés et c’est là le premier but de notre événement ! Avec 64 équipages au départ, nous avons battu le record de participation. Mais on se rend compte que, avec une épreuve gagnant sans cesse en popularité, les attentes augmentent. Nous ne devons donc pas relâcher nos efforts. Cette édition 2019 est à peine terminée, mais je pense déjà à 2020. On en reparlera très bientôt !" (Vincent Franssen & Com)

 

Classement 24H Karting Francorchamps 2019 :

 

1. Arwac by Hola Lulu Racing (Breckpot-Tahere-Teeuwen-De Wolf-Vieira) 1259 tours; 2. Ladbrokes Racing Team (Farinaux-Peclers-Bielande) +1:04.256; 3. Tys Racing By AGT (Poty-Hebette-Rossini-Tudisca) +1t.; 4. Kart-Events.be (Verfaillie-Naessens-Bourgonjon-Verhosté) +6t. ; 5. Jeukiplay (Paoleschi-Morlet-Theysgens-Bouvier) +7t. ; 6. LCDK 1 (Raulier-Baucher-Dasseleer-Gaspard-Thiry) + 9t.; 7. MRK Racing Experience (Férir-Bourdouxhe-Montulet-Kaivers) +9t.; 8. AMG Racing (A.Huls-M.Huls-G.Huls-Mouâya) +12 t.; 9. KMRS by LPBRT (Th.Halmes-Solheid-Gr.Cahay-G.Cahay-J.Halmes) +15t.; 10. #SaMereLaTruite (Germis-Drion-Dessy-Delhez) +15t.; 11. WKS Racing Team (Leufgen-Lejoly-Jamoye-Pierry) +16t.; 12. East Kart (M.Kukenheim-Feltes-E.Kukenheim-Raach-Schings-Douven) +19t.; 13. Michael Mazuin Sport (C.Mazuin-G.Charlier-L.Mazuin-D.Dupont) +22t.; 14. Omnitec Racing (B.Tortora-Spalas-Cala-M.Tortora-Cascario) +24t.; 15. KMRS Racing (Costa Paz-Spinnael-Bever-Visnovsky) +26t.; 16. BF Motorsport I (Corstjens-Simons-Vanlee-Mannaerts-Paulussen) +27t.; 17. Trackeaters By Tys Design (Corthouts-Froes-Cobut-Vanderstappen) +28t.; 18. NT Kart Lexy (Nastasi-Zauderigo-Thill-Gomez-Belacca-Pierre) +29t.; 19. Friends Karting Team (Cremer-Tassin-Vronen-Haquet-Brilli-Lorange) +29t.; 20. KMRS ProAm (Stordeur-Baccelieri-Saverna-Mortelmans-De Cremer) +31t.; etc. (64 classés)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet