logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Amaury Cordeel en FIA Formula 3 avec Campos Racing

Monoplace 04-02-2021


 

Amaury Cordeel a débuté sa carrière en 2017, avec pour point d’orgue le titre de Champion de F4 espagnole en 2018. Entre-temps, il s’est aussi imposé dans la compétition F4 des Emirats Arabes Unis, faisant parler de lui en F4 italienne et en Asian Winter Series, avant de mettre le cap sur l’Eurocup Formula Renault. Une école de la course aussi difficile que bonne, où le jeune pilote de Temse a pu se préparer pour l’étape suivante de sa carrière, le FIA Formula 3 Championship. Pour ceux qui ne sont pas coutumiers des choses de la monoplace internationale, la F3 FIA est l’avant-dernière étape sur la route menant à la F1, et son palmarès comprend notamment les noms de Lewis Hamilton, et plus récemment Mick Schumacher, Lance Stroll et Lando Norris, qui font désormais les beaux jours de la F1. 

 

Amaury Cordeel: “Ce n’est nullement un hasard que nous roulions les mêmes week-ends que la F1, avec pas moins de trois courses de 40 minutes par meeting, soit la meilleure manière d’acquérir de l’expérience au plus haut niveau. Les responsables de la F1 et les managers sont là, et l’environnement de la F1 est impressionnant et très compétitif. Notre calendrier repose sur sept meetings, dont trois rendez-vous ‘à domicile’. Nous commençons en Espagne, sur le Circuit de Barcelone, et Campos Racing est en fait un team espagnol. En seconde partie de saison, on visite en une semaine Francorchamps, en Belgique, et Zandvoort, aux Pays-Bas, soit deux circuits à 200 kilomètres à peine de chez moi. Au calendrier, il y a encore le Circuit Paul Ricard (France), Spielberg (Autriche), Budapest (Hongrie) et Austin (USA).’’

 

La saison d’Amaury Cordeel débutera en fait plus tôt, avec trois sessions de tests, dont les premiers les 25 et 26 février à Barcelone, tandis que l’avant-saison se terminera les 3 et 4 avril sur le Red Bull Ring autrichien. Chaque meeting consistera en une séance d’essais libres de 45 minutes le vendredi, suivie d’une qualification de 30 minutes. Le samedi, deux courses figurent au programme, pour une le dimanche.’’

 

Amaury Cordeel: “Les personnes qui m’entourent ont travaillé dur durant tout l’hiver, et ils ont négocié avec différents teams. Nous avons finalement trouvé un bel accord avec Campos Racing, car nous pensons que ce team possède l’expérience nécessaire pour m’accompagner en tant que Rookie dans un très bon contexte. Ces dernières années, avec sa Driver Academy, l’équipe a démontré avoir le bagage nécessaire pour préparer les pilotes à la discipline reine, traduisez la F1. J’aimerais remercier mes partenaires, et j’espère qu’en leur compagnie et avec Campos Racing, j’écrirai un beau chapitre du sport auto au cours des prochaines années. Hélas, il y a aussi des nouvelles moins bonnes, car mon équipe a perdu de manière totalement inattendue Adrian Campos Sr en milieu de semaine dernière. J’aimerais dès lors leur exprimer mes plus sincères condoléances.’’

 

Ghislain Cordeel, frère ainé d'Amaury, de retour aux affaires

 

Outre l’excellente nouvelle au sujet d’Amaury Cordeel, les perspectives sont bonnes pour son frère ainé Ghislain, 21 ans. En 2017, celui-ci avait pris part à la Formula Renault 2.0 Eurocup, avant de mettre un terme à son parcours. Il va donc effectuer son retour en sport auto.

 

Ghislain Cordeel: “Je serai en effet de retour en course, plus que probablement dans le cadre de la Porsche Carrera Cup Benelux. Cette coupe de marque qui se dispute avec des Porsche 911 (992) GT3 Cup constitue un vrai challenge. Le bolide affiche une puissance de 510 chevaux et un couple de 470 Nm, tandis que les courses sont aussi intenses que disputées. Je me réjouis de me retrouver lors du coup d’envoi de la saison, le week-end du 1er mai à Francorchamps, à l’occasion du passage du FIA WEC dans notre pays. Ensuite, nous disputerons cinq autres meetings sur le Red Bull Ring, à Zandvoort, à Zolder, à Assen et à Hockenheim, chaque fois dans le cadre de meetings ADAC GT Masters, European Le Mans Series ou DTM. Deux sprints figurent au programme de chaque week-end.’’ (Vincent Franssen)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet