logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Avec 91 victoires, Hamilton devient l'égal de Schumacher !

Monoplace 11-10-2020


 

Depuis le Grand Prix de Toscane au Mugello, tout le monde parlait à Lewis Hamilton de ce fameux record de Michael Schumacher et de ses 91 succès en Formule 1. Ne restait plus qu’à savoir quand ce record allait tomber. Bottas avait retardé l’échéance en s’imposant à Sotchi, mais cette fois, le Finlandais n’a rien pu faire. Certes, il avait signé la pole position, certes, il avait réussi à garder le leadership au terme du départ, après une passe d’armes musclée entre les deux Mercedes, mais au 13ème tour, Bottas tirait tout-droit au premier freinage, et ne pouvait empêcher Lewis de prendre le commandement. Plus grave, il était contraint de s’arrêter pour changer ses pneumatiques, endommagés pour l’occasion. Et pire encore, alors qu’il roulait en 3ème position, il était contraint à l’abandon après une perte de puissance.

 

Hamilton n’en demandait pas tant pour rouler devant, avec quand même Verstappen (Red Bull) en embuscade à quelques secondes derrière lui. Mais au fil des tours, il devenait évident que le Britannique gérait la situation.

 

Un peu plus loin, Lando Norris (Mc Laren), longtemps 3ème, perdait lui aussi des chevaux, ce dont profitait Daniel Ricciardo pour signer le premier podium de Renault depuis longtemps (Malaisie 2011). Seul moment tendu pour l’Autralien, son dépassement sur Charles Leclerc (Ferrari), qui ralentissait tout le peloton en début de course. Norris en perdition laissait un duo se bagarrer pour la quatrième place, Leclerc et Perez (Racing Point). Le Mexicain passait une première fois, avant une réaction du Monégasque. Mais la deuxième était la bonne. Sur sa lancée, Perez se lançait à l’assaut de Ricciardo, à 10 secondes devant lui.

 

Mais l’abandon de Norris (Mc Laren) entrainait une longue période de Safety-Car. Et à la relance, à 10 tours de l’arrivée, tout le monde ou presque était en pneus neufs.

 

Si les premiers kilomètres étaient difficiles, notamment pour tous les hommes de tête, rien ne changeait pour les premières places. La 5ème place revenait à Sainz devant Gasly, remonté de la 12ème place sur la grille, la première Ferrari de Leclerc et la Racing Point de Nico Hukkenberg, qui terminait 8ème une course à laquelle il ne pensait pas participer hier matin ! Grosjean, 9ème, (Haas) marque ses premiers points de la saison devant Giovinazzi (Alfa Romeo).

 

Mais la vedette de la journée s’appellait Lewis Hamilton, qui recevait sur le podium un casque de Mickael Schumacher des mains de son fils, Mick. Une belle passation de pouvoir.

 

A signaler dans cette course les abandons d’Ocon (Renault), Albon ((Red Bull) et de Russell (Williams) percurté par Raikkonen (Alfa Romeo), dont c’était le 323ème départ en Grand Prix. (René-Jean Labrique / Photos Photo4-Fred Vautier)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet