logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

BRC : l'évolution moteur de la Skoda Fabia R5 en question

Rally 02/05/2018


 

Durant la semaine qui précédait le Rallye de Wallonie, Vincent Verschueren a mis l'accent sur le fait que sa Skoda Fabia R5 GoDrive ne disposait pas de la dernière évolution moteur en date proposée par le constructeur tchèque, contrairement aux bolides de BMA et Racing Technology. Un 'handicap' sur lequel le champion de Belgique en titre revenait durant l'épreuve namuroise. "Le moteur Evolution dont disposaient Cherain et Fernémont offre surtout un avantage en reprises et dans les côtes, expliquait Verschueren. Pour la longue spéciale de Mohiville, je m’étais préparé mentalement à ne pas lever le pied dans les enfilades rapides. J’ai attaqué très fort et cela a payé. Dans les autres chronos, je ne pouvais pas faire la différence. Nous avons vraiment attaqué au maximum. Bien plus que l’an dernier. Mais Cédric Cherain continuait à faire les mêmes temps..."

 

Questionné à ce propos, Bernard Munster, responsable de la structure BMA, tenait à relativiser les propos du futur (beau) vainqueur du Rallye de Wallonie. "Nous avons demandé aux ingénieurs de Skoda Motorsport de chiffre le gain enregistré par cette évolution moteur, et il est exactement de 0"07 au kilomètre !, explique Munster. Voilà qui peut relativiser certaines choses. Sur l'ensemble d'un Wallonie, cela donne une quinzaine de secondes... à condition d'utiliser une essence spéciale dont nous ne disposons pas ! Bénéficier de cette évolution moteur n'est certes pas un inconvénient, mais l'avantage qu'on en tire est sans doute moins important que d'aucuns peuvent le penser..."

 

Balle au centre, en espérant que Verschueren puisse se rassurer psychologiquement en vue de la prochaine épreuve du BRC, le Sezoens Rally... (Vincent Franssen) 



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet