logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Belcar : PK Carsport a loupé la victoire de très peu à Magny-Cours

Divers 08-06-2022


 

À deux minutes de l’arrivée, Peter Guelinckx, Bert et Stienes Longin semblaient filer vers la victoire de la manche française du Belcar à Magny-Cours. Mais à l’issue des trois heures de course, l’équipage de l’Audi R8 LMS GT2 de chez PK Carsport devait se contenter de la 2ème place après avoir rencontré un problème avec l’arrivée d’essence. 

 

Pour sa deuxième épreuve de la saison, le Belcar Endurance Series faisait escale à Magny-Cours, sur l’ancien circuit de Formule 1. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que ce meeting a débuté sous les meilleurs auspices pour l’équipe PK Carsport. Dès les qualifications, l’Audi R8 LMS GT2 est parvenue à se mettre en évidence en signant la pole position. En course, la performance était également au rendez-vous : Bert Longin et Peter Guelinckx ont tous les deux réalisé un relais exemplaire. "Ce circuit convient parfaitement à l'Audi, lançait Peter Guelinckx. Avec les longues courbes et les passages rapides de ce tracé, j'ai vraiment pu me faire plaisir. Dans le premier secteur, j'étais même le plus rapide de l’équipage. Pour moi, c’est un coup de boost important pour la prochaine manche de la GT2 European Series, prévue début juillet à Misano."

 

Tout semblait donc bien parti pour viser la première place avant le dernier relais. "À une demi-heure du drapeau à damier, nous possédions encore 25 secondes d'avance, raconte Stienes Longin. J’ai ensuite été victime d’une crevaison. Heureusement, j’étais déjà dans le dernier secteur et j'ai pu faire remplacer le pneu rapidement."

 

"Les choses se sont ensuite encore plus compliquées, poursuit Longin Jr. À deux minutes de l’arrivée, une alarme est apparue sur le tableau de bord. La voiture ne pouvait plus accélérer. Je suis finalement parvenu à rejoindre la voie des stands pour réaliser rapidement un ‘Splash & Dash’. Mais ce n’était pas assez rapide pour repartir en tête et nous avons manqué le succès pour deux petites secondes…"

 

"Cela prouve une fois de plus que gagner une course Belcar n'est jamais facile, ajoute Bert Longin. Nous méritions de gagner, une telle victoire n'aurait certainement pas été volée. Toute l'équipe a réalisé un travail impeccable, mais cela fait partie un sport mécanique."

 

"Aucune des six pompes à essence de la voiture n'était cassée, conclut Anthony Kumpen. Nous pensons qu'il y a eu un problème avec l’arrivée d’essence, ce qui a provoqué une panne moteur. Nous en saurons plus une fois que nous aurons examiné de près la voiture à l'atelier. Terminer si proche de la victoire et encore devoir finir deuxième, c’est évidemment dommage. On peut toutefois se consoler avec la très belle prestation de la BMW."

 

Junior Planckaert et Jurgen Van den Broeck pouvaient effectivement être satisfaits de leur performance. Après avoir été contraint de renoncer lors de la manche d’ouverture de la saison, le duo a terminé troisième de la catégorie TA avec la BMW M2 CS fraichement réparée. "Un peu inattendu, avoue Junior Planckaert. Mais la voiture s'est parfaitement comportée et nous avons réussi à progresser petit à petit. Cela fait plaisir, évidemment."

 

"Avec ma carrière de cycliste, je sais qu'il est inutile d'essayer de forcer, ajoute Van den Broeck. La première chose à faire, c’était de se reconstruire une certaine confiance. Mission accomplie ce week-end ! Nous avons également pu évaluer le niveau de nos concurrents. Je pense que nous pouvons viser haut du classement dans les prochaines courses. Ce sera un beau championnat."

 

La prochaine course Belcar aura lieu à Spa mi-juillet, soit deux semaines après le week-end de la Fanatec GT European Series à Misano, en Italie. Le rendez-vous est pris ! (Vincent Franssen & Com)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet