logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Carlos Sainz remporte son troisième Dakar !

Rally 17/01/2020


 

C'est plié ! Avec une dernière spéciale dont la longueur a été ramenée à 166 kilomètres en raison de la présence proche du parcours d'une construction pétrolière finalement gênante, Carlos Sainz (Mini Buggy) n'a eu qu'à gérer pour remporter son troisième Dakar, le premier en Arabie Saoudite. Ce vendredi, le Matador a laissé la vedette à Nasser Al-Attiyah (Toyota Hilux), qui a enfin planté un scratch dans cette épreuve, mais qui a rendu les armes au général face au clan X-Raid. Le Qatari achève l'épreuve en 2ème position en ayant conservé le meilleur sur Stéphane Peterhansel (Mini Buggy), mais lui qui était le grand favori de cette épreuve très 'sable' a souvent mordu la poussière, échouant de nombreuses fois à quelques secondes à peine du scratch. L'antépénultième spéciale a finalement permis à Sainz de faire le break, ce qui lui permet de concrétiser et de démontrer que la version Buggy de la Mini John Cooper Works est désormais devenue une arme plus que redoutable ! 

 

C'est donc Nasser Al-Attiyah qui s'est offert l'ultime meilleur chrono, devançant ce vendredi le local Yasir Seaidan (Mini Rally, 1'32"), qui a fini le rallye en force, Orlando Terranova (Mini Rally, 3'16"), Fernando Alonso (Toyota, 3'25"), Stéphane Peterhansel (3'31") et Carlos Sainz (3'56"). 

 

Du côté belge, 8ème temps pour Bernhard Ten Brinke et Tom Colsoul (Toyota, 4'40"), et top 10 pour Mathieu Serradori et Fabian Lurquin (Buggy Century, 5'45"). 

 

Au classement général final, sous réserve que tout se passe bien dans l'ultime liaison de 500 kilomètres menant à Qiddiya, Sainz s'impose avec 6'21" de bon sur Al-Attiyah et 9'58" sur Peterhansel. Yazeed Al-Rajhi (Toyota, 49'10"), 4ème, a joué placé durant toute l'épreuve, s'imposant comme le 'best of the rest', devançant un Giniel de Villiers (Toyota, 1h07'09") qu'on attendait sans doute plus mordant en dehors de son scratch. L'ex-leader de l'épreuve Terranova glisse au 6ème rang à 1h12'15"), devant Ten Brinke-Colsoul (1h18'34") et Serradori-Lurquin (1h59'21"). Le top 10 est complété par Seaidan (3h42'17"), révélation de l'épreuve, et le Chinois Wan Hei (Buggy 2WD, 3h51'07"). 

 

Bonne 13ème place pour Fernando Alonso (Toyota), dont le premier Dakar a été réussi, l'Espagnol ayant même soigné la note artistique à deux reprises ! Gageons que dès l'an prochain, l'ex-Champion du Monde de F1 et vainqueur des 24 Heures du Mans sera en mesure de signer l'un ou l'autre scratch, avant de poursuivre sa montée en puissance. Mais une chose est sûre : Alonso n'a pas été ridicule, loin s'en faut, et sa prestation est à mentionner... 

 

Rideau sur une première édition du Dakar en Arabie Saoudite qui a renoué avec le passé et la tradition, proposant un terrain finalement plus varié que ce à quoi on s'attendait, et surtout une joute sportive de toute beauté, le tout sans le moindre incident sérieux en auto, si ce n'est deux spéciales tronquées pour différentes raisons. ASO a donc gagné un pari risqué, et gageons que l'an prochain, le plateau du Dakar 2021 sera encore plus fourni... (Vincent Franssen) 



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet