logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Cédric Cherain encore frappé par la malédiction du samedi soir...

Rally 06/11/2017


 

Il n’y a pas eu de deuxième victoire au Rallye du Condroz-Huy ce week-end pour Cédric Cherain. Samedi soir, alors que la DS 3 R5 Citropol pointait à une excellente 2ème place du classement général à 23’’8 du leader Kris Princen, tout s’est arrêté. La faute à un alternateur défaillant… "On avait eu une alerte dans la spéciale précédente, ce qui ne nous avait pas empêchés de signer le 3ème meilleur temps, explique Cédric Cherain. Mais lorsqu’un alternateur faiblit, la batterie finit par se vider, et tout s’est coupé alors que nous étions en route vers l’ES10."

 

Issue décevante donc, et d’autant plus frustrante que pour Cédric et son copilote d’un week-end, l’inénarrable Eric Gressens, tout s’était bien déroulé jusque-là. "L’objectif dans ce Condroz était clairement de pointer en tête du groupe des bolides issus du groupe PSA, explique Cherain. Or, au sortir de l’ES9, nous étions bel et bien devant Kevin Abbring, Bruno Thiry – dont je tiens d’ailleurs à saluer la performance - et François Duval. Le meilleur restait sans doute à venir, puisque les conditions rencontrées le dimanche, après les pluies de la nuit, me convenaient parfaitement et pouvaient gommer les différences avec la Skoda de tête. Si Princen était reparti dimanche matin avec 20 secondes d’avance sur nous, plutôt que 38 sur Verschueren, l’histoire aurait peut-être été différente. Je ne prétends pas que la victoire aurait été facile, mais une fois encore, j’étais bien au volant de la voiture et l’objectif était clairement de poursuivre l’offensive…"

 

Une fois encore, c’est donc le samedi soir que l’aventure s’est arrêtée pour Cédric… "Si l’on excepte ma victoire de 2015, j’ai chaque fois été contraint à l’abandon le samedi soir au Condroz, regrette le pilote Citropol. C’est presqu’une malédiction… D’autant plus frustrant que ce type de terrain convient parfaitement à mon pilotage. Et dans la foulée du podium de l’East Belgian Rally où les pneus pluie avaient démontré leur totale efficacité, cette 2ème place après l’ES9 a démontré que les slicks DMACK sont aussi d’excellente facture. De bon augure pour la suite…"

 

Partie remise donc, et en attendant, Cédric Cherain ne peut que saluer et remercier ceux et celles qui l’ont aidé dans cette nouvelle aventure : "A commencer par Eric Gressens pour sa totale implication. Merci également à Citropol, DMACK, Herregods-Franssen, Eras Label Immo, La Meuse, Pyramis, Dépannage Bayard, Eros, Powerbyoli, CHL NGR Challenger, Evolusys, CD Designers, sans oublier bien sûr mon team D-Max. J’aimerais également souhaiter un prompt rétablissement aux spectateurs blessés dans l’accident de dimanche. On pense à eux… Merci enfin à tous les supporters qui se sont manifestés d’une manière ou d’une autre durant le week-end. C’était ahurissant d’en voir le nombre au bord des spéciales et à l’assistance. Leur enthousiasme ne peut que m’inciter à tourner la page, oublier rapidement ce malheureux abandon et recharger les batteries en vue de la saison 2018…" (Vincent Franssen)



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet