logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Classic Spring Roads : sous le signe du suspense printanier !

Historic 25/03/2018


 

La première édition sur une seule journée des Patronale life Classic Spring Roads, disputée ce samedi au départ de l’Hôtel Verviers Van der Valk, a rencontré un vif succès, avec pas moins de 85 voitures engagées dans les trois catégories proposées par l’organisateur Willy Lux, soit ‘Expert’, ‘Classic +’ et ‘Classic’. Histoire sans doute de célébrer ce choix de formule aussi judicieux que démocratique, un soleil printanier a fait honneur au patronyme de l’épreuve et au parcours dans l’est de la province de Liège et dans l’Eifel tracé par l’incontournable Robert Rorife.

 

Dans les rangs des concurrents en ‘Expert’, la lutte promettait de faire rage, à tel point qu’il convenait de parler de ‘Masters de la Régularité’ pour cette catégorie ! Kurt Vanderspinnen et Bjorn Vanoverschelde (Ford Cortina) prenaient rapidement l’avantage au classement provisoire, avant de voir leurs chances de victoire réduites à néant suite à une erreur dans le courant de la soirée, dans la partie finale du parcours !

 

Il n’en fallait pas plus pour que l’indécision soit totale jusqu’à la remise des prix, quelques menus points allant une fois encore faire la différence. C’est finalement Daniel Reuter et Robert Vandevorst (Porsche 924), dans une forme éblouissante, qui surgissaient pour s’imposer au sprint face à Lucien Letocart et Baptiste Gengoux (Opel Manta GSi), 16,00 unités seulement séparant les deux équipages au terme des difficultés proposées ! Le podium était complété par Yves Deflandre et Yannick Albert (Porsche 911), omniprésents dans le top 3 tout au long de la journée, mais finalement contraints de se contenter du bronze. Grands battus de cette édition, Vanderspinnen-Vanoverschelde se classaient 4èmes devant d’autres équipages de pointe, à l’image de Lambert-Lambert (BMW 2002 Tii, 5èmes), Piraux-Monard (Renault 5 Alpine, 6ème), etc.

 

Lutte haletante également en ‘Classic +’, où les Volvo PV 444 et 544 ont croisé le fer avec la Porsche 914/6 de Joseph et Julien Paisse. Si la belle allemande semblait tenir le bon bout, la partie nocturne du parcours était négociée plus difficilement, ce qui permettait à Yves Noelanders, très bien copiloté par Renaud Herman, de remporter une nouvelle victoire à bord d’une Volvo PV 544 qui n’a tout simplement jamais été battue depuis qu’elle a été remise à neuf ! Le duo s’imposait devant les Paisse père et fils, qui ont concédé 159,20 points, tandis que Jean-Jacques Martens et Aswin Pyck, à bord de la plus ancienne voiture du plateau, une Volvo PV 444 de 1957, complétaient un superbe podium final.

 

Un top 3 auquel prétendait aussi la très belle Ford Anglia d’Alexandre Delhez et Eric Chapa, mais un embranchement manqué en soirée a été synonyme de pénalité et de renvoi en 4ème position du classement général final, devant l’Alfa Romeo Giulia Ti S de Decavale-Verte et la BMW 2002 Tii du meilleur équipage mixte, composé de Frans et Julie Verbeke. A noter la 13ème place de la petite Clan Crusader des Collard père et fils.

 

La catégorie ‘Classic’ était hélas marquée par l’accident de la circulation de Jan De Vos et Chris Goris, dont la superbe Porsche 911 était violemment percutée par un véhicule dont le chauffeur était… ivre ! Pas de bobo côté pilote et copilote, mais de gros dégâts sur la belle allemande, et un équipage reconnu dans son bon droit. Mince consolation…

 

Bien partis à bord d’une autre Porsche 911 de pointe, Johan Gitsels et Walter Op’t Roodt finissaient par rentrer dans le rang, tandis que Benoît Lohisse et Jérôme Bestgen (MG B GT), solides leaders, laissaient 3 minutes dans le dernier test de régularité ! C’est au sprint que la victoire finale allait dès lors se jouer, Jean-Pierre Poncelet et Joseph Polet (Toyota MR2 MK1) rentrant une carte de 501,87 points, contre 522,30 points à Jurgen De Bruyne et Pablo Cracco (Toyota Celica), ce qui permettait à un duo faisant pour la première fois cause commune, venu préparer le Vosges Classic Rallye, de remporter une superbe victoire !

 

Lohisse-Bestgen se consolaient avec la plus petite marche du podium, tandis que le peloton de chasse était emmené par un Smaël Haddouche nouveau dans la discipline, bien copiloté par Marcel Grasges, ce qui laissait leur inédite et très soignée Porsche 944 en 4ème position devant la Triumph TR6 de Michel et Julien Spiessen, et l’Audi Coupé GT Quattro de Loretto De Cecco, le papa de Cédric, et Rudy Lucas.

 

Au terme d’une remise des prix comme de coutume enjouée, Willy Lux a fixé rendez-vous à tous les équipages le samedi 23 mars 2019 pour nouvelle édition des Patronale life Classic Spring Roads qui comptent parmi les incontournables de la Régul’ dans notre pays… (Vincent Franssen / Photos Eddy Coppée)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet