logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Côte Chimay : la météo a-t-elle refroidi les ardeurs de certains ?

Divers 07-06-2022


 

Les championnats de course de côte retrouvaient ce dimanche la belle principauté de Chimay. Mais la météo a gâché le plaisir puisque cette 37ème édition n’a accueilli que 51 courageux concurrents au départ. Même si les pilotes n’empruntent plus que quelques centaines de mètres du tracé initial, rouler à Chimay reste pourtant porteur d’une certaine aura dans l’esprit des passionnés. Sauf, peut-être quand la météo s’en mêle… Certains se sont donc abstenus d’effectuer un déplacement parfois lointain tandis que les autres ont dû composer avec un ciel pour le moins mouvementé, les averses succédant aux 'draches'. Une loterie également pour les organisateurs du MC Eau Blanche Eau Noire...

 

Prévisions météo ou tracé trop typé 'circuit' ? Toujours est-il qu’ils n’étaient que 14 courageux à prendre part aux essais ce dimanche matin pour cette deuxième manche du championnat de Belgique… Et si les premiers chronos laissaient présager une belle lutte de prestige entre les deux F3000 de Jean Schmits et Bruno Cazzoli, le multiple champion de Belgique rangeait son matériel à l’issue du second essai. Bruno ne restait toutefois pas sans adversaire, puisque le Français Daniel Allais, 3ème samedi dernier au Ry des Glands, pointait le museau de sa Dallara F3 dans les échappements du Carolo, obligeant celui-ci à jouer un beau numéro d’équilibriste au volant de sa surpuissante Lola 99/50 pour signer sa première victoire générale à ce niveau.

 

Un peu plus populeuse que la catégorie 2 des voitures de compétition, la catégorie 1 des voitures de tourisme voyait l’arrivée de la Lotus Elise de Fabrizio Casciaro, affublée d’un étonnant facteur de performance PF-1. Aux essais, elle restait pourtant très loin de la concurrence et renonçait avant les montées officielles, laissant les deux PF-3 de Johny Swinkels (Porsche 911) et Eric Schwilden (Peugeot 205 GTI) seules aux prises avec la Porsche 991 GT3 Cup (PF-2) du favori Loïc Cordier. Dominateur aux essais, celui-ci… abandonnait dans la première montée officielle mais assurait, ensuite, la victoire avec style, signant notamment le 3ème chrono absolu de la journée. Schwilden en profitait également pour prendre l’avantage sur Swinkels, le restant du peloton étant emmené par Alexis L’Haridon, à nouveau vainqueur en PF-5.

 

Enfin, débarrassés de l’Anglais Ian Philip Gibson et sa Lotus 51A dès les essais, Homère De Peuter et Jordy Christien ont poursuivi leur duel en catégorie 3 historique. La petite AX s’était mise en évidence aux essais mais l’originale Fisher Fury a pris le dessus lors des montées officielles.

 

ASAF : Marchal et Le Nouvel continuent d’engranger !

 

Des 37 inscrits dans l’épreuve ASAF-FWB, 13 l’étaient en Division 4. Mais, bien que Joseph Ferro et Florian Collard se soient chèrement disputés la victoire en classe 14 - Ferro empochant au passage le meilleur temps de la dernière montée - les kart-cross n’ont rien pu face à la seule formule présente : à coups de 3 secondes par montée, Jacques Marchal s’est assuré la victoire lors des deux premières, tandis que Sébastien Le Nouvel, qui effectuait son retour à la compétition, a singulièrement manqué de chance, rangeant son proto BRC Evo 02, en proie à un souci mécanique, à la fin des essais…

 

Du côté des Divisions 1, 2 et 3, son cousin Christophe était le seul présent des ténors habituels. Hormis un souci de rampe d’injection qui l’a contraint à s’arrêter en deuxième montée, l’homme à l’AX a de nouveau parfaitement maîtrisé son sujet, terminant la journée par son meilleur chrono… sous une nouvelle averse pour finalement s’imposer avec plus de 5 secondes d’avance !

 

Pourtant, derrière, on ne s’est pas ennuyé avec un quatuor formé de trois VW et d’une BMW. Une propulsion bien emmenée, au vu des conditions, par le Français Yoann Branquart (adepte des rallyes-sprints ASAF), puisqu’il a finalement pris l’ascendant sur les trois tractions. Dommage toutefois que Mickaël Honoré ait connu un petit souci au dernier passage car la Vento 1900 Tdi 'Supertourisme' était en mesure de disputer à la Compact la troisième marche du podium… Son pilote se consolera avec la victoire en 2-7 et la domination exercée sur les deux spectaculaires Golf 'essence' et 'Division 3' de Jean-François Lepot et Nicolas Hennequart.

 

Le top 10 est complété par les autres D3 de Benjamin Defesche, 6ème avec sa nouvelle Audi A3 et Pascal Close, 8ème, pour une fois seul au volant de la VW 1303 familiale, ainsi que les D2 de Cyril Lahaye (7ème général et vainqueur en 2-6 devant Ludo Burnet, 10ème ) et Julien Renauld, à nouveau lauréat en 2-5 et joli 9ème au général.

 

On citera aussi la victoire en 2-8 de la Triumph TR7 V8 'Pond Replica' de Philippe Czaplicki, 12ème, juste devant Thierry Beguint lauréat en 3-10 alors que Pierre Tournay, 17ème, isolé en Division 1, a pris la classe 1-4 à son compte.

 

La prochaine épreuve (RACB et ASAF) aura lieu le dimanche 19 juin à Alle-sur-Semois. (Vincent Franssen & Com / Photos Jordan DJK Rally)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet