logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Côte : les montagnards belges entre Anjou et Bretagne !

Divers 01-06-2022


 

Que ça soit horizontalement ou verticalement, nos expatriés ont maintenant pris l’habitude de traverser l’Hexagone pour se rendre sur les manches du championnat de France de la montagne. Une fois n’est pas coutume, c’est pour participer à 2 épreuves consécutives que Fred Errard et Sébastien Starck ont pris la route en cette fin du mois de mai. La course de côte de la Pommeraye en Anjou tout d’abord (21-22 mai), puis la course de côte de Saint-Gouéno (28-29 mai) en Bretagne, non loin de Saint-Brieuc, où Anthony Darand se joignait aux deux autres pour en découdre avec les différents protagonistes du championnat.

 

C’est sous un soleil bien présent et par des températures estivales que s’est déroulée la première des deux courses à La Pommeraye. Au milieu des vignobles angevins, nos deux représentants ont connu diverses fortunes. Fred Errard a vécu un week-end difficile. Sur un tracé très rapide, le pilote gaumais a eu du mal à trouver la confiance en sa Tatuus Formule Renault. Pas aidé non plus par la météo capricieuse du dimanche matin (pluie pour sa première montée de course alors qu’il était en pneus slicks), Fred était légitimement déçu de son week-end, mais restait positif avant d’aborder la course suivante. Notons tout de même qu'il effectuait ici ses premiers tours de roues depuis sa sortie de route lors de la course de côte d’Abreschviller en avril dernier. L’objectif premier était donc ici de terminer la course sans embûche. Mission accomplie. Il termine en 6ème position de la classe DE7

 

Après sa victoire du côté d’Abreschviller, Sébastien Starck retrouvait ici une concurrence de taille. 10 pilotes engagés dans la classe A3 avec de sérieux prétendants à la victoire. Après une journée d’essais clôturée à la 3ème place de sa catégorie et avec trois changements de leaders en autant de manches d’essais disputées, la journée de course du dimanche s’annonçait très chaude. Dès la première montée de course, Sébastien signait le meilleur chrono de sa catégorie, tout en alignant la même performance sur les deux montées de course suivantes. De quoi lui permettre d’engranger sa deuxième victoire de la saison. La plus belle à ses yeux, au vu du plateau qui composait sa catégorie et du faible écart (8 dixièmes seulement entre lui et le 3ème) avec ses poursuivants !

 

Après une semaine de vacances passée ensemble au bord de mer (c’est ça aussi, la côte !), Fred et Sébastien étaient rejoints par Anthony Darand et son Tracking RC01B à moteur Suzuki pour la course de côte de Saint-Gouéno. Un tracé radicalement différent de la semaine avant, avec un parcours très technique, parsemé de virages en dévers et de passages pour 'grands garçons' avec son célèbre virage du 'fer à cheval' et sa tribune naturelle qui permet à plusieurs milliers de spectateurs (on parle de plus de 10.000 spectateurs répartis tout au long du parcours sur les 2 jours de course !) d’admirer les pilotes à l’attaque. À noter qu’en plus de la manche du championnat de France de la montagne, une épreuve annexe réservée aux pilotes britanniques est organisée avec une bonne soixantaine d’autos.

 

Anthony Darand, pour son retour à la compétition après un mois d’arrêt, engrangeait ici un super résultat. En bagarre tout le week-end pour le podium, il réussisait finalement à accrocher la 3ème place de la classe CM tout en ayant signé des chronos remarquables, compte-tenu de son manque d’expérience avec sa nouvelle auto et de sa découverte totale de ce parcours difficile. Un très beau résultat pour le garagiste Peugeot de Virton, qui continue de montrer de belles choses. On attend impatiemment la suite !

 

Fred Errard a signé un résultat bien plus convaincant à Saint-Gouéno que la semaine précédente à La Pommeraye. Sur un tracé qu’il affectionne, le pilote de la Formule Renault a retrouvé ses sensations. Malgré une montée gâchée par un petit problème mécanique au départ, Fred était plutôt content de son week-end et d’avoir repris confiance en son auto. Il repartait de Bretagne avec la 3ème place de la classe DE7.

 

Sept pilotes engagés dans la classe A3 sur cette course de Saint-Gouéno. Encore beaucoup de concurrence pour Sébastien Starck tout au long du week-end. En terminant les essais à la 2ème place de sa catégorie et à seulement 5 dixièmes du premier, les espoirs de bon résultat étaient encore bien présents pour le jeune pilote bouillonais. Malgré un bon rythme tout au long des manches de course (parfois trop, en témoigne sa légère sortie de piste contre un rail lors de la première montée officielle), Sébastien gardait cette 2ème place jusqu’à la fin du week-end. Un bon résultat tout de même compte tenu de sa découverte du tracé. Ajouté à sa victoire de la semaine d'avant, le bilan comptable est très positif.

 

Retour au complet dans le Doubs

 

Prochain rendez-vous pour nos représentants à la course de côte de Vuillafans-Echevannes le premier weekend de juillet, dans la région de Besançon. On devrait retrouver nos pilotes à nouveau réunis tous les 5 pour ce qui marquera déjà le pas de la mi-saison.

 

Notons qu’entre temps, Corentin Starck et Antonin Saintmard ont disputé la course de côte du Ry des glands, première manche du championnat belge. Corentin décrochait sa toute première victoire scratch en signant le record de la piste pendant qu’Antonin signe la 2ème place de sa catégorie en ayant engrangé beaucoup d’expérience sur ce tracé hyper rapide.

 

On retrouvera également les deux frères Starck sur leur épreuve à domicile lors de la course de côte de Alle-sur-Semois le 19 juin. (Vincent Franssen & Com)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet