logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Dakar ES3 : Sainz se fâche et prends les rênes

Rally 07/01/2020


 

Avec une spéciale de 427 kilomètres, la boucle de Neom a une fois encore été très disputée sportivement. Si les outsiders ont brillé depuis le coup d'envoi du Dakar 2020, cette fois, les favoris ont pris les choses en main, Nasser Al-Attiyah (Toyota) et Carlos Sainz (Mini JCW Buggy) se disputant la victoire. Le Matador a eu gain de cause, l'emportant avec 3'31" de bon sur le Qatari, qui court toujours après un premier succès cette année. 

 

Derrière le Buggy Mini X-Raid et le Hilux Overdrive de pointe, on retrouve deux Mini JCW Rally, avec Jakub Przygonski, qui avait joué de malchance en perdant beaucoup de temps lors de l'étape 1, 3ème à 4'19", et le local Yasir Seaidan, excellent 4ème du jour à 5'28". Décidément, il semble que ce premier Dakar en Arabie Saoudite soit celui de toutes les révélations. 

 

L'une des perfs du jour est à mettre à l'actif de Fernando Alonso (Toyota), qui s'est classé 5ème à 6'14", effaçant d'un coup d'un seul son erreur de la veille, un choc contre une pierre dans la poussière ayant provoqué un bris de suspension et la perte de deux heures pleines. L'Espagnol remet les pendules à l'heure en faisant taire certaines mauvaises langues. Alonso a devancé ce mardi Yazeed Al-Rajhi (Toyota, 7'36"), Stéphane Peterhansel (Mini Buggy, 10'26"), l'ex-leader Orlando Terranova (Mini Rally, 12'52"), un Giniel de Villers nettement moins à son affaire qu'hier (Toyota, 16'21") et Bernhard Ten Brinke, secondé par Tom Colsoul (Toyota, 16'43"). L'autre copilote belge, Fabian Lurquin, s'est classé 11ème à bord du Buggy Century piloté par Mathieu Serradori. 

 

Cette ES3 a été marqué par les tonneaux et l'abandon de Sheikh Al Qassimi (Peugeot 3008 DKR), mais aussi par l'incendie de la Mini JCW Rally du Russe Vladimir Vasilyev, lui aussi contraint d'en rester là prématurément. 

 

Au classement général, Sainz devient le nouveau leader devant Al-Attiyah (4'55"), Terranova (8'09"), Al-Rajhi (18'58"), Peterhansel (19'00"), Serradori-Lurquin (20'56"), de Villiers (23'42"), Ten Brinke-Colsoul (33'23"), Prokop (Ford, 48'05") et Seaidan (1h01'48"). 

 

Ce mercredi, cap sur Al-'Ula, avec une longue spéciale de 453 kilomètres. Le menu alterne à parts égales les passages sablonneux et les portions empierrées, le tout sur des pistes généralement roulantes. Il ne faudra toutefois pas confondre vitesse et précipitation, car la navigation ardue se chargera d’opérer une sélection nette. A suivre... (Vincent Franssen) 



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet