logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Déception pour Grégoire Munster lors de l'avant-dernière manche de l'Opel Adam Cup

Rally 08/10/2019


 

Le scénario de l’Opel Adam Cup au Erzgebirge Rallye s’est imposé comme un parfait suspense le week-end dernier. Grégoire Munster a d’emblée signé le meilleur chrono, avant qu’Eerik Pietarinen ne fasse de même. Les deux pilotes, leaders de la compétition, ont échangé leurs positions au cours des quatre premières spéciales, jusqu’à ce que Pietarinen ne parte à la faute dans le cinquième tronçon, sortant de la route. Le Finlandais perdait d’un coup plus d’une minute sur Munster, qui se retrouvait confortablement en tête du classement.

 

Jusqu’à ce que le Belge ne parte lui-même à la faute deux spéciales plus tard.. au même endroit que Pietarinen ! “Lors du deuxième passage dans Wiesa, nous avons fauté au même endroit que Pietarinen, confirme Grégoire. Il avait pu passer entre les arbres et poursuivre sa route. Nous avons eu moins de chance, tapant un arbre avec le côté droit de la voiture. L’impact a été violent. A part quelques raideurs, nous sommes ok. Jusque-là, la lutte avec Eerik avait été superbe et amusante. Les conditions étaient très difficiles. Depuis le Shakedown de jeudi, il n’a jamais arrêté de pleuvoir. Au championnat, Pietarinen a repris les commandes. Il a désormais 28 points d’avance. Nous allons analyser la situation dès le début de semaine, et ensuite décider si nous prendrons part à la finale.’’

 

Charles Munster a de son côté terminé troisième de l’Opel Adam Cup, à une certaine distance de Pietarinen : “Pas de doute, c’était un rallye très difficile ! Ces derniers jours, il n’a pas arrêté de pleuvoir, et l’état du parcours s’en est grandement ressenti. Ce rallye s’est dès lors transformé en une lutte pour la survie, et nous n’avons pas commis de faute. Ces derniers jours, j’ai donc beaucoup appris ici. Vendredi, nous étions prudents au moment du départ. Nous avons un peu haussé le rythme samedi, ce qui s’est traduit par une amélioration de nos chronos. Juste avant le départ de la dernière spéciale, un arbre de transmission a cassé. Et cet ultime tronçon était tout de même long de 21 kilomètres. Vis-à-vis de Pietarinen, nous avons perdu plus que quatre minutes, mais en dépit de ce contre-temps, nous sommes parvenus à préserver notre troisième place.’’ (Vincent Franssen)  



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet