logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Dries Vanthoor s'est retrouvé dans une situation inextricable...

Circuit 14/05/2018


 

La 46ème édition des 24 Heures du Nürburgring n’a pas souri à Dries Vanthoor. Le Limbourgeois comptait parmi les favoris à la victoire dans cette course légendaire disputée dans l’Eifel, mais un accident à la tombée de la nuit a mis un terme à ses ambitions. Le pilote du Belgian Audi Club partageait l’Audi R8 LMS Audi Sport Team WRT avec le Hollandais Robin Frijns, le Sud-Africain Kelvin van der Linde et le champion DTM, l’Allemand René Rast. Après une qualification prudente, achevée en 23ème position, l’équipage a pris un excellent envol, à tel point qu’après quelques heures, le top 5 était déjà en vue.

 

Les 24 Heures du Nürburgring constituent une course de légende, disputée chaque année sur le circuit de l’Eifel, long de 25 kilomètres, une piste arrivée en droite ligne des années ’60 et ’70. Pas le moindre dégagement de grande amplitude, une piste assez étroite et plus de 150 virages en sont les ingrédients de base. Le tout pour une épreuve longue de 24 heures. En outre, la course n’est pas uniquement réservée aux voitures de la catégorie GT3, puisque de plus modestes GT et voitures de tourisme sont autorisées au départ. Raison pour laquelle les différences de vitesses sont énormes, ce qui ne manque jamais d’entraîner des incidents de course.

 

Si vous vous retrouvez confronté à une voiture qui roule très lentement, sur une portion de virages rapides et sur une piste étroite, et qu’un autre concurrent lent se présente, vous obtenez exactement les circonstances qui ont abouti à mon abandon, expliquait Dries Vanthoor samedi soir. Je me suis retrouvé dans une situation inextricable, et une de ces voitures a touché une de mes roues. Ce qui a d’emblée entraîné une crevaison et une sortie de piste. Les conséquences étaient fâcheuses… J’ai percuté le rail, avant d’être renvoyé sur la piste. J’ai su directement que la voiture ne serait pas en mesure de poursuivre la course. Je me sens bien sûr mal à l’aise vis-à-vis du team, les gars de l’équipe et de mes équipiers, car c’est vraiment la dernière des choses que j’ai envie d’expérimenter en tant que pilote dans une aussi belle épreuve. Nous étions en pleine remontée, et je pense qu’on pouvait jouer un rôle en vue.’’

 

Pas de répit… en route vers Silverstone

 

Le week-end prochain, Dries Vanthoor sera de nouveau de service. Le jeune Belge partagera le volant d’un bolide du Belgian Audi Club Team WRT avec Alex Riberas et Christopher Mies. Le trio défendra à Silverstone sa place de leader de la Blancpain GT Series Endurance Cup après la somptueuse victoire décrochée en avril sur le circuit de Monza. 

 

Dries Vanthoor: “Pas le temps de réfléchir, car il faut d’emblée se concentrer sur l’objectif suivant, dans une semaine, sur le circuit de Silverstone. Il faudra remettre l’ouvrage sur le métier et revendiquer une nouvelle victoire. Cap sur l’Angleterre…’’ (Vincent Franssen / Photo Letihon.be - C. Delfosse)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet