logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Bahreïn : Pourchaire concrétise, Cordeel hors des points

Monoplace 05-03-2023


 

Théo Pourchaire, le Français de l’équipe ART GP, a survolé la course longue de F2 disputée ce matin à Barheïn. Parti de la pole position, le pilote d’essais Alfa Romeo virait en tête au premier virage pour entamer son récital, d’abord en pneus durs puis en pneus tendres. Un instant 6ème, Pourchaire retrouvait rapidement son bien pour boucler la distance avec près de 20 secondes sur son meilleur poursuivant.

 

Celui-ci n’était autre le vainqueur de la course sprint, Ralf Boschung (Campos). Dixième sur la grille, le Suisse avait profité des incidents du premier tour pour s’incruster en 3ème position derrière son équipier Kush Maini.

 

Le quatrième virage avait en effet été fatal à plusieurs pilotes quand Frederick Vesti (Prema) attaquait Victor Martins (ART GP), mal parti de la première ligne. Le Danois tirait large et envoyait Robert Verschoor (Van Amersfoort) en tête-à-queue, alors que Martins bousculait Stanek (Trident). Ces deux derniers pilotes devaient abandonner.

 

Le chaos vers l’extérieur ouvrait grande la piste à Maini (Campos) et surtout Boschung, avant d’entrainer la sortie de la Safety-Car.

 

A la relance, Pourchaire filait en tête, même s’il devait composer quelques tours avec Boschung, vite débarrassé de son équipier.

 

Le duo de tête ne bougerait plus. Maini paraissait lui aussi tranquille pour la 3ème place. Par contre, derrière, la bagarre faisait rage dans le peloton avec plusieurs pilotes qui ne se ménageaient pas. Avec un homme qui sortait du lot, Zane Malloney (Carlin). Parti 18ème, le citoyen de la Barbade avait lui aussi profité de la bousculade du premier tour pour remonter dans le top 10. Il roulait ensuite patiemment dans le peloton avant de s’arrêter parmi les derniers pour changer ses pneus. Très rapide en fin de course, il s’attaquait successivement et victorieusement à Fittipaldi (Carlin), Doohan (Virtuosi), Iwasa (Dams), Leclerc (Dams), Bearman (Prema) avant de fondre sur Maini. L’Indien ne pouvait que s’incliner à un tour de l’arrivée, perdant le podium entrevu.

 

Derrière Maini, Verschoor arrachait la 5ème place, profitant lui aussi de ses pneus frais en fin de course pour déborder de nombreux pilotes à l’agonie. Arthur Leclerc notamment, finalement 6ème, ou encore ses suivants : Hadjar (Hitech), Iwasa et Fittipaldi. Le point de la 10ème place était arraché par Correa (Van Amersfoort), également sur un arrêt tardif. Deux grands perdants à signaler : Bearman, longtemps en lice pour le podium et Doohan ; sans oublier Hauger (MP Motorsport), victime de sa mécanique.

 

Amaury Cordeel (Virtuosi) n’avait pas réussi à trouver sa place dans cet emballage final. Contraint de s’élancer des stands après avoir calé sur la grille, le pilote belge recollait au peloton grâce à la Safety-Car. Quatorzième en début de course, il gagnait un rang avant de s’arrêter et de retomber en 15ème position. Une place qu’il conservait sous le drapeau à damier, avec la seule satisfaction de terminer devant son équipier.

 

Au terme de ce premier week-end à Barhein, Théo Pourchaire s’installe à la première place du général devant un étonnant Boschung. Mais la route est encore longue avec13 autres meetings au menu. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2023 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet