logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Bakou : Hauger rebondit, Cordeel suspendu pour Silverstone !

Monoplace 13-06-2022


 

Après la victoire de Frédérick Vesti (ART GP) dans la course sprint de samedi, le peloton de Formule 2 disputait hier sa deuxième course sur le circuit de Bakou à l’occasion du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Le départ de l’épreuve se passait plutôt bien, mais dès le premier tour, un accrochage entre Amaury Cordeel (Van Amersfoort), qui décollait sur la monoplace d'Olli Caldwell (Campos), imposait la sortie de la voiture de sécurité. La fin d’un week-end compliqué pour le pilote belge, parti du fond de grille. Les commissaires le reconnaissaient par la suite coupable de l'accrochage avec Caldwell et décidaient de le suspendre pour Silverstone, le jeune Belge ayant accumulé trop de points de pénalité. Il sera de retour sur le Red Bull Ring... où il sera pénalisé de trois places sur la grille de départ. Pas top du tout... 

 

Après une neutralisation de quelques boucles, la course était relancée avec Juri Vips (Hitech), le poleman, devant un duo Lawson (Carlin) / Armstrong (Campos), en bagarre et Hauger (Prema), en observateur à quelques distances. Au 9ème tour, Jehan Daruvala (Prema) ouvrait la valse des arrêts pneus. Armstrong en profitait pour devancer un court instant son équipier, avant que Vips ne reprenne son bien. Lawson par contre perdait gros en laissant filer plusieurs positions (7ème).

 

Mais un nouvel incident redistribuait les cartes avec l’accrochage entre Bolukbasi (Charouz) et Nissany (DAMS) qui imposait une nouvelle intervention de la Safety-Car. Car autant la première relance s’était avérée plutôt calme, autant cette deuxième fois se montrait tumultueuse. Avec dans le peloton des touchettes entre Iwasa (DAMS) et Hughes (Van Amersfoort), ou encore Pourchaire (ART GP) et Boschung (Campos), avec aussi un contact entre Doohan (Virtuosi) et Lawson. En tête de peloton, Armstrong poussait Vips, sans conséquence pour l’Estonien, mais ruinait sa course.

 

Le nombre d’incidents entraînait une courte période de VSC pour permettre aux commissaires de nettoyer la piste avant de relancer le peloton. De nombreux pilotes s’arrêtaient pour réparer, mais plongeaient au classement.

 

A la reprise, Williams (Trident), leader éphémère qui ne s’était pas encore arrêté, tirait tout-droit dans une échappatoire et redonnait le leadership à Vips.

 

Ce coup de chaud passé, la course reprenait enfin ses droits sous un rythme plus calme. Avec un quattuor de tête apparemment solide, dans l’ordre Vips, Hauger, Sargeant et Drugovich.

 

C’était sans compter sur l’erreur fatale de Juri Vips, qui, à 6 minutes de la fin, alors qu’il paraissait un solide leader, détruisait sa monoplace à l’entrée de la vieille ville et offrait la victoire à Dennis Hauger.

 

La Safety-Car entrait une dernière fois en piste pour emmener le peloton jusqu’à la ligne d’arrivée, ou presque. Dennis Hauger en profitait pour signer son deuxième succès en F2, après la course courte de Monaco, devant Logan Sargeant et Felipe Drugovich, pas malheureux de son podium, après un début de course difficile et même un contact avec le mur pendant la Safety Car. Daruvala (Prema) complétait le classement suivi de Verschoor (Trident), remonté de très loin en milieu de course, Fittipaldi (Charouz), Vesti, Sato (Virtuosi), Boschung et Hughes. Doohan, 5ème sous le damier, mais pénalisé pour un contact avec Lawson, plongeait au 13ème rang.

 

Avec les malheurs de Pourchaire, Drugovich fait une belle opération au championnat en portant son avance à 49 points. (René-Jean Labrique)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet