logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Bakou : à Frederick Vesti la course sprint du samedi

Monoplace 11-06-2022


 

Ce matin, se déroulait la première course de F2 sur le circuit de Bakou (Azerbaïdjan). Quinze jours après Monaco, Jake Hughes (Van Amersfoort Racing) était une nouvelle fois en pole position du sprint. Et comme à Monaco, le Britannique était loin de réaliser un envol parfait. De quoi permettre à Frederick Vesti (ART GP) de virer en tête, et surtout à Jehan Daruvala (Prema), à l’affût, de surprendre les deux hommes devant lui pour filer en tête. Derrière, tout se passait bien dans un peloton conduit par Richard Verschoor (Trident), Markus Armstrong (Hitech), Felipe Drugovich (MP Motorsport), Liam Lawson (Carlin) et Juri Vips  (Hitech).

 

La première moitié de l’épreuve se résumait en une lente descente aux enfers pour Hughes, qui, faute de rythme, plongeait dans le peloton, mais les positions dans le paquet de tête ne changeaient guère. Mais dans cette course, il fallait bien une Safety Car pour regrouper le peloton. Il venait suite à la sortie de Hauger (Prema), qui tentait un dépassement 'limite' sur Pourchaire (ART GP), lui-même bloqué par Vips. C'était le début d'une série de trois Restarts, tous plus agités les uns que les autres. 

 

 

Lors de la première relance, le premier virage se passait bien et le trio Daruvala, Vesti, Verschoor n’évoluait pas. Mais un peu plus loin Fittipaldi (Charouz) emmenait Vips dans l’échappatoire pour une nouvelle période de neutralisation.

 

Pour la deuxième relance, Daruvala manquait cette fois son restart, et offrait la première place à Vesti. Et juste derrière, en résistant à Lawson, Verschoor terminait à son tour dans le mur de pneus pour une troisième voiture de sécurité.

 

Au dernier restart, Vesti maitrisait Daruvala et Lawson pour figer le podium final. Les trois hommes précédaient sur la ligne Armstrong, Drugovich qui avait débordé Sargeant, et Pourchaire. Iwasa (DAMS) empochait le point de la huitième place.

 

Mais dans le peloton, un ultime incident éliminait plusieurs monoplaces, quand Boschung (Campos) virait large et poussait Williams dans le mur.. Bolukbasi (Charouz) et Sato (Virtuosi) étaient les victimes colatérales de cet accrochage.

 

Amaury Cordeel, 19ème sur la grille roulait longtemps à la 17ème place, en bagarre avec Sato et Bolukbasi, avant de tirer tout-droit dans une échappatoire et de régresser au classement. Mais les incidents des derniers tours lui permettaient de remonter à une 13ème place inespérée.

 

La course longue de ce Grand Prix de Bakou est prévue demain matin. (René-Jean Labrique)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet