logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

F2 Barcelone : doublé ART GP dans la Course 2

Monoplace 14/05/2017


 

Nicholas Latifi (DAMS) filait ce dimanche vers son premier succès en Formule 2. Le pilote canadien avait bondi de la deuxième ligne, débordant Markelov - scotché sur la grille - et Malja, avant de se ménager une petite avance. Certes, la sortie de la Safety Car - accrochage entre Fuoco (Prema Racing) et de Vries (Rapax) - l’avait réduite à néant, mais Latifi avait réussi à recreuser l’écart. Et puis soudain, à quatre tours de la fin, il perdait le contrôle de sa monoplace dans un freinage. Parti dans les graviers, il ne pouvait que laisser passer ses deux poursuivants, qui n’étaient autres que le Japonais Matsushita (ART GP) et son équipier anglais Oliver Rowland. Latifi terminait quand même sur le podium, mais particulièrement déçu. "C’était sa course", reconnaissait Matsushita, qui n’en demandait pas temps pour signer son premier succès depuis Monaco 2016. Le Japonais avait lui aussi pris un bon départ, rapidement débordé le Suédois Malja (Racing Engineering) pour se positionner en embuscade. Tactique payante.

 

Dans le  peloton, les dépassements ont été nombreux au fur et à mesure de la dégradation des pneus, moins prononcée, mais tout aussi difficile à gérer qu’à Barheïn. A ce jeu, DAMS s’est est particulièrement bien tiré avec Rowland et Latifi. Tout comme Prema Racing avec Charles Leclerc ! Celui-ci, vainqueur hier et donc 8ème sur la grille, avait patienté en début de course. Attendant son heure, derrière Ghiotto (Russian Time), Rowland, Albon (ART GP), King (MP Motorsport). Ce dernier, puis Ghiotto, en délicatesse avec sa voiture, cédaient rapidement. C’était par contre plus compliqué face à Albon qui résistait plusieurs boucles. Quand le Thaïlandais cédait, imité par Malja un tour plus tard, le podium était perdu. Peu importe, le Monégasque (4ème) arrivera en leader à Monaco pour sa 'Home Race'.

 

Parmi les déceptions de cette course, citons Ghiotto, éphémère 4ème mais finalement 7ème, son équipier Markelov, 9ème en étant parti de la pole, et aussi Malja, longtemps 2ème, qui décroche seulement la 6ème place. Essentiellement victimes de leurs pneumatiques. (René-Jean Labrique / Photos Georges de Coster)



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet