logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Monaco : Drugovich gagne encore, bons chronos pour Cordeel

Monoplace 29-05-2022


 

Drugovich (MP Motorsport), Pourchaire (ART GP) : les deux leaders du championnat étaient côte à côte au départ ; 42 tours plus tard, ils étaient toujours roues dans roues, et dans le même ordre. On ne double que peu à Monaco. A l’extinction des feux, derrière les premières lignes, plutôt sages, le plus rapide en action n’était autre que Dennis Hauger (Prema), qui bondissait à la 5ème place, non sans bousculer son équipier Daruvala. Au premier passage, l’ordre était Drugovich, Pourchaire, Doohan (Virtuosi), Vips (Hitech), Hauger, Fittipaldi (Charouz), Armstrong (Hitech) et Daruvala.

 

Le peloton roulait sans gros changement jusqu’aux premiers arrêts pneus. Seul Iwasa faisait le show en remontant jusqu’à la 10ème place. Au fil des tours, les pilotes partis en Super Soft stoppaient pour monter des Soft. Amaury Cordeel (Van Amersfoort) faisait partie de ceux-là, qui allait redistribuer les cartes malgré lui. 18ème en début de course, le Belge s’arrêtait rapidement pour chausser des pneus neufs - non sans caler au moment de repartir. De retour en piste, il alignait de beaux chronos, revenait même dans les roues des deux leaders et roulait à leur rythme, jusqu’au moment où il touchait le rail dans le virage Anthony Noghes, à l’image de Drugovich lors des essais. Cordeel abandonnait sa monoplace à l’entrée des stands et imposait la sortie de la Safety-Car.

 

Une aubaine pour tous les pilotes en 'vieux' pneus qui plongeaient dans la voie des stands pour chausser des Super Soft. Vips en profitait pour déborder Doohan dans les stands. La situation frôlait le bouchon quand, en rentrant la voiture de Cordeel dans les stands, les commissaires retenaient quelques secondes Drugovich, Pourchaire et leurs poursuivants. Sans conséquence pour les premiers, un peu plus au cœur du peloton.

 

Une Safety-Car en appelle souvent une autre. Et justement, quelques tours après la relance, Novalak (MP Motorsport) était écarté par Lawson (Carlin) contre le rail à la sortie de l’épingle du Fairmont.

 

Quand la course était à nouveau relancée, il restait une quinzaine de tours pendant lesquels Pourchaire, très pressant, allait tout tenter pour trouver la faille sur son rival au championnat. Mais le Brésilien, sans doute un peu moins rapide, trouvait néanmoins les ressources - et la demi-seconde de marge - suffisantes pour conserver le Français derrière lui.

 

La suite du classement était inchangé, avec Juri Vips sur le podium, Doohan 4ème, Fittipaldi 5ème, Armstrong 6èm et Hauger 7ème. Les derniers points étaient beaucoup plus disputés. Longtemps 8ème, Williams (Campos) se faisait déborder par Daruvala puis Sargeant (Carlin), avant dêtre envoyé dans le rail du Fairmont par Iwasa. Sato (Virtuosi) en profitait pour hériter du dernier point.

 

Felipe Drugovich signait donc une troisième victoire consécutive - après les deux empochées à Barcelone - et creuse encore un peu plus l’écart sur Pourchaire au championnat avant la prochaine manche en Azerbaïdjan. (René-Jean Labrique / Photo Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet