logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Monza : et de quatre poles pour Callum Illott

Monoplace 04-09-2020


 

Une semaine tout juste après Spa-Francorchamps, le peloton de FIA Formula 2 se retrouvait aujourd’hui à Monza pour la 8ème manche de la saison. Avec un circuit très particulier, l'expérience est essentielle pour trouver la meilleure aspiration possible et signer un bon chrono. A ce jeu, Mick Schumacher (Prema) s’installait en haut de la hiérarchie au terme des premiers runs de chaque pilote. L’Allemand devançait Lundgaard (ART GP), Daruvala (Carlin) et Ticktum (DAMS).

 

Cependant, comme souvent à Monza, c’est dans les dernières minutes que tout se jouait. Avec plus ou moins de chance ou d’opportunisme, en fonction des pilotes. Le plus chanceux n’était autre que Callum Ilott (Uni-Virtuosi), qui profitait d’une superbe aspiration pour arracher le meilleur temps. L’Anglais signait au passage sa 2ème pole à Monza.

 

Derrière Ilott, à 30 millièmes, Yuki Tsunoda (Carlin), meilleur temps des essais libres dans la matinée, s’installait en 2ème position devant le local Ghiotto (Hitech), Lundgaard, un surprenant Nissany (Trident) fraîchement descendu de la Williams F1 et Mazepin (Hitech). 

 

A l’inverse, Schumacher était sans doute le plus malchanceux. Très véloce, l’Allemand partait à la faute dans Ascari lors de sa dernière tentative - à l’image de Max Verstappen, un peu plus tôt dans la journée - et finissait lui aussi dans le mur de pneus. La séance était interrompue à deux minutes de la fin et ne repartait pas.

 

Finalement relégué en 7ème position, Schumacher devançait Daruvala, Deletraz (Charouz) et Ticktum pour compléter le top 10. Son équipier chez Prema, Robert Shwartzman, par ailleurs leader du championnat, était encore beaucoup moins bien loti puisqu’il occupait une pâle 16ème position. Une aubaine pour Ilott et Tsunoda qui chassent le Russe au classement général. A noter que 20 des 22 pilotes engagés étaient regroupés en moins d’une seconde au terme de cette qualification.

 

Reste qu’à Monza comme ailleurs, la vérité des essais n’est pas toujours celle de la course. Une course dont le départ sera donné demain à 16h40, après les essais qualificatifs de Formule 1. (René-Jean Labrique)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet