logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Mugello : Mazepin, Ghiotto et Hitech émergent du chaos

Monoplace 12-09-2020


 

Nikita Mazepin, pilote russe de l'équipe britannique Hitech, auteur d’un superbe départ et de dépassements tranchants sur la piste, a profité des circonstances pour décrocher une deuxième victoire en Formule 2. Et dire que cette première course de disputée sur le circuit du Mugello était promise à Christian Lundgaard (ART GP). Pendant plus de 20 tours, le Danois avait tout juste. La pole position, un départ sans histoire, un arrêt sans problème, et une gestion parfaite de la course, avec Ghiotto (Hitech) à 2 secondes derrière lui, Ticktum (DAMS) un peu loin, et le duo Tsunoda (Carlin) - Ilott (Uni-Virtuosi) encore plus loin.

 

L’italien avait réussi un envol parfait de la 7ème place pour virer en 3ème position avant de passer Ticktum. Derrière ce trio, Ilott, mal parti, assurait malgré tout de gros points. Et Mazepin (Hitech), malgré un bon départ, était loin dans le peloton, après un arrêt tardif pour chausser les pneus tendres, tout comme Mick Schumacher (Prema) d’ailleurs.

 

L’abandon d’Alesi (HWA Racelab) au 22ème tour allait cependant bouleverser la hiérarchie établie. Si le Français rangeait correctement sa voiture en bord de piste, les commissaires de piste se montraient dans l’impossibilité de l’évacuer. Une période de VSC ne suffisant pas, la Direction de Course sortait la Safety-Car. C’était aussi le signe du regroupement du peloton derrière Lundgaard. Une opportunité idéale pour tous ceux qui s’étaient arrêtés tard pour chausser des pneus tendres et qui pouvaient du même coup les économiser.

 

D’autant que la première relance tournait au chaos derrière Lundgaard et Ghiotto ; avec d’abord un contact entre Tsunoda et Ticktum, et, plus sérieux, un accrochage entre Aitken (Campos), Zhou (Uni-Virtuosi) et Schumacher (Prema), qui laissait les deux premiers sur le carreau… et imposait une nouvelle Safety-Car. Lui aussi impliqué, Ilott devait passer par les stands pour changer d’aileron. Une aubaine pour Mazepin, en pneus frais, qui profitait de ces événements pour se faufiler jusqu’à la 3ème place.

 

La deuxième relance, à trois tours de l’arrivée, était cette fois fatale à Lundgaard, attaqué et passé au premier virage par le duo Hitech, Ghiotto et Mazepin. Après une passe d’armes serrée, le Russe sortait ensuite vainqueur d’une lutte fratricide et filait vers la victoire, lui qui n’était que 14ème sur la grille.

 

Derrière Mazepin, Ghiotto faisait de la résistance face aux pilotes en pneus tendres. Deletraz notamment, Drugovich mais aussi Schumacher, qui tous passaient Lundgaard. Vips et Markelov, héritaient des 7ème et 8ème places et occuperont la première ligne de la grille de départ, demain matin pour la course sprint.

 

Au championnat, Schumacher prend le commandement, mais c’est Mazepin qui fait la meilleure opération en profitant des malheurs de Tsunoda, Ilott et Shwartzman, dans une moindre mesure de Lundgaard pour revenir dans la course au titre. (René-Jean Labrique)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet