logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Paul Ricard : et de trois pour Nyck de Vries !

Monoplace 22/06/2019


 

Douze voitures à l’arrivée, ce n’est pas courant. Et pourtant, ils n’ont été que douze pilotes à terminer la course longue de Formule 2 disputée cet après-midi sur le circuit Paul-Ricard sous la chaleur provençale. Le premier tour voyait d’abord un violent accrochage entre les deux pilotes Prema (Gelael et Schumacher), qui imposait une période de VSC. La série se poursuivait avec les problèmes de Boschung (Trident), Mazepin (ART GP) et Boccolacci (Campos) et c’était le drapeau rouge qui était présenté au peloton : avec déjà cinq voitures en moins.  

 

A ce moment précis, la course avait déjà choisi son vainqueur. Le Néerlandais Nyck de Vries (ART GP) avait en effet bondi de la deuxième ligne, imité par Jack Aitken (Campos) pour déborder ensemble les deux hommes de la première ligne, Sette-Camara (Dams) et Zhou (Uni-Virtuosi).

 

Quand la course était relancée, de Vries filait en tête... avant de s’arrêter au bout de quelques tours seulement pour changer de pneumatiques - comme la majorité du peloton d’ailleurs. C’est en quittant les stands que le pilote ART GP connaissait sa seule alerte, puisqu’il ressortait derrière Aitken, qui s’était arrêté une boucle plus tôt. Le Britannique ne résistait cependant pas longtemps au Néerlandais, qui reprenait sans plus être inquiété sa route vers la victoire. Sa seconde au Castellet après le sprint en 2018. Il signait même le meilleur tour dans sa dernière boucle.

 

Pendant plusieurs tours, Luca Ghiotto (Uni-Virtuosi), troisième du championnat, sur une autre stratégie pneumatique, avait assuré l’intérim en tête de l’épreuve. Mais quand il s’arrêtait à son tour, l’Italien ne pouvait ressortir que 4ème derrière de Vries, Aitken et Sette-Camara, avant de se voir déborder par Zhou et Latifi (Dams). Pire, il était contraint à l’abandon après un contact avec Correa (Sauber). Outre l’Italien, la course perdait aussi Illot (touchette avec Matsushita) et Deletraz (Carlin / mécanique).

 

Dans les derniers instants, Sette-Camara arrachait la 2ème place à Aitken. Un peu plus loin dans le peloton, derrière King (MP Motosport) et Correa, Hubert débordait Matsushita pour la 8ème place - décrochant du même coup la pole pour la course sprint de demain.  Giuliano Alesi, 10ème à l’usure, marquait lui son premier point en F2.

 

Au championnat, avec sa troisième victoire de la saison, c’est Nyck de Vries qui fait la bonne opération en débordant Latifi. Aitken prend quant à la lui la 3ème place à Ghiotto. (René-Jean Labrique / Photo R.I.P. de Coster)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet