logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

F4 France : un podium, mais pas celui attendu pour Ulysse De Pauw

Monoplace 15/10/2018


 

C’est sous le soleil du Midi et sur le circuit du Castellet que le septième et dernier rendez-vous du championnat de France F4 s’est déroulé. Un événement qu’Ulysse De Pauw attendait avec impatience mais qui n’a pas débuté de manière idéale pour le jeune Belge : "Sans que je comprenne pourquoi, ma monoplace s’est avérée totalement inconduisible lors des essais libres ; je me suis retrouvé en 16ème position."

 

Heureusement, les choses s’amélioraient lors des qualifications et c’est de la 4ème position sur la grille que notre compatriote s’élançait pour la course 1. "J’ai beaucoup souffert des réglages dans ce premier sprint. En fait, la voiture manifestait un important sous-virage dans les courbes rapides. J’ai cependant réussi à terminer en 5ème position. Dans la course suivante, où je m’élançais de la 6ème place par la grille inversée, j’ai rencontré le même problème. Cette fois, j’ai fini au 7ème rang."

 

Pour le troisième et ultime sprint de la saison 2018, Ulysse De Pauw tentait le tout pour le tout dans les réglages de sa monoplace. "Cette fois, son comportement était nettement plus efficace en courbe. Par contre, je souffrais d’une vitesse de pointe peu élevée. Il ne m’était pas possible de dépasser et, dans la baston des derniers tours, j’ai perdu une place. C’est donc en 5ème position que j’ai terminé. Je finis au 3ème rang du championnat FIA. Grimper sur le podium parmi un plateau expérimenté, c’est un résultat encourageant. Mais j’aurais voulu me classer 2ème ; je suis donc déçu. Cela dit, j’ai vécu une expérience exceptionnelle grâce au RACB National Team. Je suis bien conscient de la chance que j’ai eue. Un immense merci à toutes les personnes qui ont cru en moi et qui m’ont permis de disputer cette saison en monoplace." (Vincent Franssen & Com)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet