logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

FIA F2 : Aitken et Latifi dans les rues de Bakou

Monoplace 29/04/2019


 

Le pilote britannique Jack Aitken, de l’écurie Campos, 8ème seulement sur la grille de samedi, a malgré tout décroché le gros lot dans les rues de Bakou. Aitken prenait en effet un départ parfait, puis profitait de la bousculade entre Mick Schumacher (Prema) et Luca Ghiotto (Uni Virtuosi) pour virer en 3ème position derrière de Vries (ART GP), qui avait débordé le poleman Matsushita (Carlin). Ce trio devançait les pilotes DAMS –Latifi et Sette-Camara –devant un duo français, avec Hubert (Arden) et Boccolacci (Campos), qui encadrait Schumacher. Ghiotto n’était que 11ème.

 

Après une courte sortie de la Safety-Car - abandons d’Alesi et Boschung (Trident) -, le peloton plongeait rapidement dans les stands pour changer de pneus. Sauf Masushita, victime de sa mécanique. Aitken profitait d’un arrêt moyen de de Vries pour le surprendre au moment de revenir en piste, et une fois tous les pilotes arrêtés, le Britannique roulait en tête, devant De Vries et Latifi, qui se bagarraient pour la 2ème place.

 

Une brève période de VSC ( tête-à-queue de Mick Schumacher) ne changeaient rien au classement. mais Jordan King (MP Motorsport) progressait ensuite en débordant Hubert et Boccolacci, toujours en bagarre.

 

La course connaissait cependant un tournant avec la touchette de Zhou (Uni Virtuosi) sur Correa (Charouz) et une nouvelle sortie de la Safety-Car. Regroupé, le peloton devenait très nerveux. Et au drapeau vert, c’était la confusion. Sette-Camara et Ghiotto se bousculaient, en même temps que Deletraz heurtait Boccolacci. Le Brésilien et le Suisse étaient contraints à l’abandon pendant que l’Italien passait par les stands. La Safety-Car revenait en piste.

 

Le sprint était relancé à 4 minutes de la fin, sans problème cette fois, sauf pour Hubert, qui virait au large et perdait la 5ème place. Derrière Aitken et de Vries, King réussissait à déloger Latifi du podium. Les ultimes kilomètres étaient animés par Ghiotto, qui, en pneus frais, remontait jusqu’à la 6ème place, juste derrière Boccolacci. Gelael (Prema) et Correa (Charouz) complétaient le top 8 d’une course terminée par seulement 13 pilotes. 

 

Et de deux pour Latifi

 

Rapide, lucide et efficace. Le Canadien Nicholas Latifi (DAMS) a remporté dimanche à Bakou son deuxième succès de la saison. Quatrième sur la grille au départ de la course sprint, le Canadien s’est rapidement installé en 3ème position, derrière Gelael (Prema) et Correa (Charouz). Tous trois débordaient le poleman, Mazepin (ART GP), promu en première ligne après une pénalité imposée après-course à Ghiotto (Uni Virtuosi).

 

Une première bousculade entre Calderon (Arden), Deletraz (Carlin) et Boschung (Trident) imposait d’entrée de jeu la sortie de la Safety-Car. Et dès la relance, Latifi passait Correa, puis Gelael quelques boucles plus tard. Restait au Canadien à gérer deux interventions de la Safety-Car. La première arrivait au 10ème tour avec la sortie d’Alesi (Trident). La relance, trois tours plus tard, s’effectuait sans encombre même si Latifi 'survivait' à un freinage roues bloquées de Correa et une attaque d’Aitken. Au deuxième virage, par contre, c’était le chaos. Ghiotto tapait les pneus à son tour et emmenait avec lui King (MP Motorsport) et Mazepin.

 

S’ensuivait une très longue période de SC, le nouveau départ n’étant donné que pour deux tours seulement. Latifi gardait cette fois la tête sans problème devant Correa. Derrière par contre, Aitken (Campos) débordait sur le fil De Vries (Art GP). Les deux hommes, chacun à son rythme, avaient effectué une belle remontée depuis la quatrième ligne de la grille. Schumacher (Prema), parti en fond de peloton, profitait des événements pour arracher une probante 5ème place, devant Sette-Camara (DAMS) et Boccolacci (Campos).

 

Au championnat, Latifi profite de la contre-performance de Ghiotto pour prendre quelques longueurs d’avance. (René-Jean Labrique)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet