logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Fernando Alonso et Wayne Taylor Racing remportent les... 22 heures de Daytona !

Circuit 27/01/2019


 

La météo a joué de bien vilains tours aux organisateurs des Rolex 24 @ Daytona ce week-end, à tel point que le drapeau rouge a été brandi à deux heures de l'arrivée... et que la course n'est jamais repartie. Felipe Nasr s'étant laissé surprendre au volant de la Cadillac DPi Whelen Racing Engineering, c'est... Fernando Alonso, équipier de van der Zande, Taylor et Kobayashi au volant de la Cadillac DPi Wayne Taylor Racing, qui héritait de la tête de la course, pour finalement savourer la victoire ! Le trio Nasr-Curran-Derani devait se contenter de la 2ème place devant l'Acura DPi Penske Racing de Castroneves-Taylor-Rossi. A noter le double abandon des Mazda DPi du Team Joest, qui avaient marqué les essais de leur empreinte avant de rencontrer des soucis mécaniques.  

 

Victoire Dragonspeed en LMP2 avec l'Oreca 07 de Gonzalez-Maldonado-Saavedra-Cullen, 6ème du classement général après l'abandon de l'autre Oreca Dragonspeed de Lapierre-Hedman-Hanley-Allen en vue de l'arrivée.

 

BMW est parvenu à tirer les marrons du feu en GTLM, avec le succès de la M8 GTE de Farfus-de Philippi-Eng-Herta devant la Ferrari 488 GTE Risi Competizione de Calado-Pier Guidi-Rigon-Molina et la Ford GT Ganassi Racing de Briscoe-Westbrook-Dixon. Moins de réussite pour les Porsche 911 RSR, dont celle de Laurens Vanthoor, qui ont fait les frais des conditions aquaplanantes, ce qui laissait le pilote belge et ses équipiers Bamber (sorti de la piste) et Jaminet en 4ème position. 

 

Le seul podium belge a été décroché par Dries Vanthoor, accompagné de Morad et Mies au volant de l'Audi R8 LMS GT3 Land Motorsport dans la catégorie GTD. Le bolide aux anneaux a terminé à la 2ème place derrière la Lamborghini Huracan GT3 de Bortolotti-Engelhart-Ineichen-Breukers. Très loin à l'issue des essais, l'Audi WRT de Fred Vervisch, accompagné de van der Linde, James et De Angelis, remontait à une probante 4ème position.

 

Que se serait-il passé si la course avait pu repartir pour deux heures supplémentaires ? Nul ne le saura jamais. En attendant, Alonso vient de garnir son incroyable palmarès d'une victoire majeure supplémentaire... (Vincent Franssen)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet