logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Fiesta Sprint Cup : De Saeger et Herremans se sont parlé après Assen

Circuit 24/10/2019


 

Bien des choses ont été écrites sur l’incident entre David De Saeger et Kenny Herremans au cours du dernier tour de la course décisive sur le TT Circuit Assen. David De Saeger est le nouveau champion, Kenny Herremans a été disqualifié. Ce que d’aucuns conserveront en mémoire, c’est l’image de cette Fiesta partie en tonneau, avant de s’immobiliser sur la piste. Comment a-t-on pu en arriver là entre deux pilotes qui ont su se respecter tout au long de la saison ? Vanspringel Motorsport a fait en sorte de réunir les deux protagonistes, qui se sont parlé…

 

“J’avais en fait imaginé une autre issue au championnat, explique David De Saeger. Surtout dès l’instant où, dans les derniers tours, je devais seulement me méfier de Kenny, et que je n’avais plus à m’occuper des autres concurrents… Cela m’a donné confiance, car durant la saison écoulée, nous nous sommes affrontés plusieurs fois, et tout s’est toujours passé sportivement. Je pense ici au duel que nous nous sommes livrés sur le Circuit de Zandvoort : c’était souvent limite, avec des changements de positions à chaque tour, et au bout du compte, Kenny a pu prendre de justesse l’avantage et l’emporter. Sur le podium, nous nous sommes félicités pour cette lutte sportive. C’est de cette manière que nous avons abordé cette lutte ultime, et à l’abord du dernier tour, je me suis retrouvé devant Kenny. Dans ce genre de compétition, on donne toujours le maximum – et je serais fou de prétendre le contraire – et Kenny a pensé qu’il avait assez d’espace pour tenter de reprendre l’avantage. Et donc non, il n’y avait pas assez de place. J’ai gardé ma ligne et j’ai été touché. Un contact comme on en voit beaucoup dans les sprints de plus haut niveau. Hélas, à la vitesse à laquelle nous avons abordé la fameuse chicane, ma voiture a été déséquilibrée. La suite, on la connaît… Dommage. Pour moi, pour la Ford Fiesta Sprint Cup et pour Kenny. Car il ne mérite vraiment pas d’être mis au pilori : il a commis une faute, oui, mais il ne l’a pas fait volontairement. Je le connais suffisamment pour pouvoir l’affirmer. Au moment des faits – à quelques mètres de l’arrivée -, j’étais en tête, et j’allais prendre le meilleur sur Kenny pour trois points et ainsi décrocher le titre. Oui, je me considère vraiment comme le champion !"

 

“En une fraction de seconde, je ne savais pas ce qui m’arrivait, et j’ai vu furtivement le dessous de la Fiesta de David à côté de moi, après quoi j’ai ralenti et je suis passé la ligne d’arrivée presque à l’arrêt, reprend Kenny Herremans. La seule chose qui me préoccupait, c’était la situation de David. Je me suis précipité hors de ma voiture, et j’ai été bien pris en charge par le responsable du team Niels Lagrange. Oui, j’ai touché David. Car j’étais persuadé au moment d’aborder la chicane qu’il y avait assez de place pour tenter de le passer. En visionnant les images, j’ai pu comprendre que j’avais commis une erreur de jugement. Avec des conséquences fatales. Mais ce n’était nullement mon intention de pousser David hors de la piste. Ce n’est pas mon genre. Lors des deux saisons écoulées – 11 meetings, 22 courses -, j’ai été appelé à une seule reprise à la Direction de Course pour ne pas avoir respecté la limite de vitesse dans la pitlane. Cela en dit long sur la correction qui est la mienne quand je suis en piste et que je me bats pour une position. Ce que je retiens de tout cela ? C’est l’avis d’un responsable d’un team en vue, lui-même ancien pilote : sans le tonneau de David, ce contact aurait été considéré comme un fait de course, et j’aurais peut-être hérité d’une pénalité en temps. Ce qui m’aurait aussi coûté le titre. Quoi qu’il en soit, David mérite le titre. Car il me fait penser à mes courses régulières de l’année dernière, à la manière similaire – pas d’erreur, pas d’accident – adoptée pour me battre pour le titre jusqu’au dernier mètre.’’ (Vincent Franssen)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet