logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

GP Autriche : la gifle pour Mercedes, Verstappen aux anges

Monoplace 01/07/2018


 

Le scénario du Grand Prix d'Autriche disputé ce dimanche sur le Red Bull Ring n'était pas du genre écrit d'avance. Alors qu'on pensait les Mercedes en route vers un implacable doublé et Lewis Hamilton vers une nouvelle victoire après un envol parfait qui l'avait vu prendre le meilleur sur le poleman Valtteri Bottas, tout est allé de travers dans le clan argenté. C'est d'abord le Finlandais qui s'immobilisait, boîte hors d'usage, imité quelques tours plus tard par le Britannique ! Et un zéro pointé pour la marque à l'étoile, un ! Pas courant... 

 

Mercedes out, Red Bull et Ferrari pouvaient s'en donner à coeur joie. Daniel Ricciardo lui aussi contraint à l'abandon sur bris de boîte, Max Verstappen s'est superbement racheté de son début de saison brouillon en résistant aux Ferrari, non sans gérer la dégradation de ses pneumatiques. Résultat : le Hollandais faisait le bonheur des supporters 'Oranje' présents en nombre, remportant son quatrième Grand Prix en carrière devant Kimi Raïkkönen et un Sebastian Vettel bien récompensé après une pénalité l'ayant renvoyé au 6ème rang sur la grille de départ, et un envol pour le moins catastrophique. L'Allemand reprend pour un point les commandes du championnat Pilotes, et Ferrari déborde Mercedes chez les Constructeurs ! 

 

Derrière les trois leaders, les Haas ont fait main basse sur les places d'honneur, Romain Grosjean et Kevin Magnussen cueillant les 4ème et 5ème places devant les Force India d'Esteban Ocon et Sergio Perez (bien remonté également), et un Fernando Alonso (McLaren) parti depuis les stands, râlant sur le manque de vélocité de son monture, avant de profiter de la plus petite opportunité et cueillir les 3 points de la 8ème place ! Impressionnant, une fois encore. On n'en dira pas autant de Stoffel Vandoorne, dont la course a été ruinée dès le premier freinage (aileron avant cassé), avant une évolution dans le fond du classement, et finalement un abandon tardif suite à des ennuis de boîte. 

 

Les deux Alfa Romeo Sauber et Charles Leclerc et Marcus Ericsson ont complété le top 10, preuve que tout continue à bien fonctionner pour l'équipe suisse. 

 

Prochaine épreuve dès dimanche à Silverstone, où Mercedes devra impérativement redresser la barre. (Vincent Franssen / Photo R.I.P. de Coster) 



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet