logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Italie : Charles Leclerc, nouveau dieu des Tifosi !

Monoplace 08/09/2019


 

Qu'on apprécie ou non la Formule 1, force est de reconnaître que cette saison 2019 est exceptionnelle à plus d'un titre. Comme souvent, les Grands Prix de Spa et de Monza, disputés en une semaine à peine, ont contribué à alimenter, voire re-booster la passion ! Et c'est un jeune loup de 21 ans, Charles Leclerc, qui en a été le héros. Une semaine après la Belgique, dans les conditions difficiles que l'on sait, le Monégasque a remis le couvert sur les terres de Ferrari, quelques jours après les festivités du 90ème anniversaire à Milan. Et de quelle manière ! Alors que Sebastian Vettel se prenait de nouveau les pieds dans le tapis, Leclerc a vaincu à lui seul le rouleau compresseur Mercedes. Sa passe d'armes avec Lewis Hamilton restera assurément parmi les plus beaux duels de la saison, et la manière dont il a continué à aligner les tours rapides, alors que Valtteri Bottas revenait dans son sillage, ne peut qu'imposer le respect. 

 

Au risque de défoncer des portes ouvertes, il y a du Gilles Villeneuve dans ce petit Prince-là ! A deux reprises, Leclerc a frôlé la correctionnelle, recevant un avertissement pour s'être défendu de manière virile contre Hamilton, avant de louper un point de freinage, coupant une chicane, gagnant un peu de temps... mais n'héritant d'aucune pénalité. Merci aux commissaires sportifs d'avoir laissé ce combat se dérouler jusqu'au bout. Cette victoire de Charles Leclerc, dont l'humilité et la presque timidité font tellement de bien à la discipline, a largement suffi pour que les Tifosi considèrent ce gaillard comme leur nouveau héros. Qui a imposé un bolide rouge à Monza, ce qui n'était plus arrivé depuis Fernando Alonso en 2010. Au moment de l'interview officielle, Leclerc a demandé la permission à Martin Brundle de répondre en italien. Car en plus d'être très rapide et très sympa, le désormais double vainqueur est quelqu'un de très malin... Exactement ce dont la Formule 1 a un urgent besoin... 

 

Etant les premiers à féliciter Leclerc, Bottas et Hamilton ont complété le podium de Monza, mais cette fois, Mercedes a été vaincu, qui plus est par un seul homme... 

 

Pour le reste du peloton, c'était un peu la course dans l'anonymat ce week-end, avec les excellentes 4ème et 5ème places de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg, qui ont offert un terrible résultat d'ensemble à Renault. Notons qu'Alexander Albon, qui a fini dans le sillage de l'Allemand, peut une nouvelle fois être crédité d'une belle prestation pour le compte de Red Bull, tandis que Max Verstappen, parti du fond de la grille pour cause de changement de moteur, a d'abord tout compromis en étant impliqué dans un des nombreux incidents de début de course, avant de remonter en 8ème position, finissant dans les échappements de Sergio Perez (Racing Point). Le top 10 de Monza a été complété par Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) et Lando Norris (McLaren), l'équipe de Zak Brown connaissant néanmoins une journée compliquée avec l'abandon de Carlos Sainz Jr, victime... d'une roue mal serrée après son pit-stop, alors que des gros points étaient à sa portée. 

 

Reste le cas Vettel, qui a fini dans les profondeurs du classement après être parti seul en pirouette dès le début de course, alors qu'il était 4ème. L'Allemand sombre au moment où son jeune équipier explose, le tout sous le regard de l'Italie toute entière. Pas simple... 

 

Certes, Hamilton et Mercedes décrocheront de nouveaux titres en fin de saison, mais d'ici-là, on pourrait bien prendre pas mal de plaisir en regardant des Grands Prix F1 qui ont repris des couleurs. Et en ce début septembre, le rouge est décidément très tendance... (Vincent Franssen / Photos R.I.P. de Coster) 



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet