logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

GP Mexique : Hamilton devient l'égal de Fangio !

Monoplace 28/10/2018


 

Si le Championnat du Monde des Rallyes devra attendre la dernière manche en Australie pour connaître son dénouement, en F1, le titre est tombé ce dilmanche soir à Mexico. Certes, il y avait très peu de chance que Ferrari puisse encore inverser la tendance, et il a d'ailleurs suffi d'une 4ème place sans grand relief - mais avec pas mal de soucis de pneus - à Lewis Hamilton pour décrocher une cinquième couronne mondiale qui en fait l'égal de Juan Manuel Fangio, quand bien même il est toujours délicat de comparer des époques aussi différentes. En attendant, le Britannique a une fois encore vaincu la Scuderia, et c'est l'esprit tranquille qu'il va pouvoir aborder les ultimes manches du Brésil et d'Abu Dhabi, où l'objectif d'Hamilton sera de permettre à Mercedes de conquérir une nouvelle couronne Constructeurs... 

 

Devant, on attendait Daniel Ricciardo (Red Bull), mais dès le départ, c'est Max Verstappen (idem) qui s'est imposé. En bagarre avec les Ferrari et Hamilton, Ricciardo finissait par renoncer, trahi par la mécanique de sa monture. Verstappen n'a par contre pas tremblé, gérant au mieux les 71 tours de course pour conserver assez largement le meilleur sur les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen. Un Vettel passablement déçu à l'arrivée, qui s'est même permis de refuser de répondre à une question de l'intervieweur officiel David Coulthard. 

 

Outre le cinquième titre de Hamilton et la cinquième victoire de Verstappen, on retiendra la 6ème place de Nico Hülkengerg (Renault), dont l'équipier Carlos Sainz a été contraint à l'abandon. Nouvelle moisson de points pour Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber), 7ème devant... Stoffel Vandoorne (McLaren), qui n'avait plus scoré depuis Bakou. Cette fois, la monoplace orange a tenu, et le pilote belge a fait le reste, devançant dans le top 10 Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber) et Pierre Gasly (Toro Rosso). Nettement moins de réussite pour Fernando Alonso, victime collatérale des touchettes traditionnelles du premier tour. 

 

Pour la deuxième année consécutive, Hamilton décroche le titre à Mexico... sans monter sur le podium. Certaines habitudes sont visiblement bonnes à prendre ! (Vincent Franssen / Photos R.I.P. de Coster)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet