logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Monaco : Charles Leclerc comme à la maison !

Monoplace 28-05-2022


 

Après les séances libres dominées hier par Charles Leclerc (Ferrari) et ce matin par Sergio Perez (Red Bull), les choses sérieuses commençaient cet après-midi avec les qualifications - ultra importantes - pour ce Grand Prix de Monaco. La Q1 représentait la première explication entre Ferrari et Red Bull. Avec avantage chez les Rouges où Leclerc et Sainz plaçaient les premières banderilles devant Verstappen et Perez. Jusqu’à la toute fin de séance, où Russell (Mercedes) faisait claquer le 3ème temps.

 

C’était le moment choisi par Tsunoda (Alpha Tauri) pour déclencher un drapeau rouge peu justifié à 2 minutes de la fin et mettre un peu plus de pression. A ce moment, Ricciardo (McLaren), Ocon (Alpine), Latifi (Williams), Tsunoda et Zhou (Alfa Romeo) étaient éliminés. A la relance, c’était l’embouteillage à la sortie des stands à tel point que de nombreux pilotes ne parvenaient pas à s’élancer pour un tour rapide, piégés par le temps. Pour d’autres, c’était l’occasion rêvée d’améliorer, par exemple Norris (McLaren), désormais 4ème, mais surtout Ricciardo, Ocon et Tsunoda qui sauvaient leur peau. Et les nouveaux dindons de la farce étaient Albon (Williams), Gasly (Alpha Tauri), Stroll (Aston Martin), Latifi et Zhou, surtout les trois premiers cités qui se faisaient piéger.

 

Perez partait le plus fort en Q2, mais Leclerc passait le premier sous les 72 secondes (1’11’’864), suivi par le Mexicain à 90 millièmes. Le Monégasque avait un coup de stress en ratant la pesée, a priori sans conséquence. Sainz, Norris et Verstappen étaient un peu plus loin. Au-delà de la 10ème place, Tsunoda était le premier éliminé à moins d’une seconde. Suivait Bottas (Alfa Romeo), les deux Haas de Magnussen et Schumacher avec Ricciardo intercalé. Pour Ocon (Alpine), Hamilton (Mercedes), Vettel (Aston Martin), Russell (Mercedes) et Alonso pointés de la 6ème à la 10ème place, l’alerte avait été sérieuse.

 

Dès l’entame de Q3, Charles Leclerc plaçait la barre très haute en 1’11’’376, repoussant tous ses rivaux à plus de deux dixièmes. Sainz pointait à 225, Perez à 253 et Verstappen à 290 millièmes. Beaucoup plus loin, Alonso s’installait en 5ème position devant Norris, Hamilton, Russell, Vettel et Ocon.

 

La fin des essais permettait à Norris et Russell de déborder Alonso pour le premier, Alonso et Hamilton pour le second.

 

Mais le coup de théâtre, alors que Leclerc était encore en train d’améliorer, était pour Perez qui tapait au Portier et entrainait Sainz dans sa chute, l’Espagnol n’ayant pas le temps de freiner. Toutes les autres monoplaces étaient bloquées, notamment Verstappen qui pouvait encore espérer améliorer. Sauf Alonso qui tapait à Mirabeau. Le drapeau rouge était évidemment de sortie. 

 

C’est donc Charles Leclerc qui s’élancera demain en pole position, pour son Grand Prix local. Une belle revanche par rapport à l’an passé. Encore devra t-il confirmer en course.

 

Derrière le quatuor Ferrari/Red Bull sur les deux premières lignes, la troisième était anglaise, Norris et Russell, la quatrième mondiale avec Alonso et Hamilton, et la cinquième solide avec Vettel et Ocon.

 

De quoi promettre un beau Grand Prix de Monaco d’autant qu’il pourrait pleuvoir demain sur la Principauté. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet