logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Monaco : Perez a résisté à toutes les pressions !

Monoplace 29-05-2022


 

Il a fallu attendre longtemps pour voir le Grand Prix de Monaco 2022 enfin lancé. Et pour cause, une grosse averse tombait à l’approche du départ. Après avoir retardé la procédure d’un quart d’heure, les pilotes effectuaient deux tours de formation au ralenti derrière la Safety-Car, et se rendaient à l’évidence : c’était impraticable. C’est seulement à 16h05, soit 65 minutes après l’heure prévue, que les pilotes reprenaient la piste pour deux nouveaux tours de chauffe… qui voyaient Stroll (Aston Martin) puis Latifi ((Williams) taper le rail ! Le départ était donné lancé sans aucune modification pour les 10 premiers, dans l’ordre Leclerc (Ferrari) – Sainz (Ferrari) – Perez (Red Bull) – Verstappen (Red Bull)– Norris (McLaren) – Russell (Mercedes) – Alonso (Alpine) – Hamilton (Mercedes) - Vettel (Aston Martin) et Ocon (Alpine).

 

Au 6ème tour, Vettel tirait tout-droit et offrait sa position à Ocon en même temps qu’en tête, Leclerc faussait compagnie à ses poursuivants. Longtemps, les positions ne changeaient pas, mais Gasly (en pneus intermédiaires) animait le peloton en débordant Zhou (Alfa Romeo) et Ricciardo (McLaren) pour prendre la 12ème place. Hamilton était le premier à s’arrêter pour changer de gommes, chaussait des intermédiaires et ne perdait qu’une place. Plus rapide, l’Anglais allait au contact avec Ocon avant une série d’arrêts aux stands pour la majorité des concurrents. Et à ce jeu, le grand perdant avait pour nom Charles Leclerc, qui se faisait déborder par Perez lors d’un premier arrêt (19ème) pour des intermédiaires, puis par Sainz et Verstappen lors d’un second arrêt (22ème tour) pour chausser des slicks.

 

Au 27ème tour, après l’abandon de Magnussen (mécanique), Haas perdait sa seconde voiture dans un énorme carton de Schumacher à la Piscine. A tel point que la monoplace était littéralement coupée en deux ! La Safety-Car entrait logiquement en piste, suivie quelques boucles plus tard par la sortie du drapeau rouge… et une interruption d’une demi-heure environ !

 

A 17h15, et après deux tours de chauffe, la course reprenait pour 43 minutes avec un départ lancé. Avec Perez en tête de la meute pour une trentaine de tours qui se passaient sans incident majeur. Au fil des rondes, l’usure des pneus des uns et des autres voyait néanmoins le quatuor de tête se resserrer, à tel point que Sainz revenait dans les roues de Perez dans les huit derniers tours, en même temps que Verstappen et Leclerc revenaient eux-aussi.

 

Mais le Mexicain était solide qui tenait jusqu’au bout pour remporter son troisième succès en F1.

 

Derrière ce quatuor, Russell et Norris héritaient des 5èmes et 6èmes places. Beaucoup plus loin, un trio serré Alonso/Hamilton/Ocon menait le reste du peloton, assez regroupé avec Bottas en 10ème position. Le Finlandais, tout comme Vettel et Gasly, profitait d’une pénalité infligée à Ocon, finalement 12ème, pour gagner une petite place. Ricciardo, Stroll (Aston Martin), Latifi (Williams), Zhou (Alfa Romeo) et Tsunoda (Alpha Tauri) complétaient le classement de ce Grand Prix de Monaco 2022, rendu plus animé que prévu par la pluie et les différents incidents de course. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet