logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Pays-Bas : Verstappen, héros de tout un peuple !

Monoplace 05-09-2021


 

Deux ans qu’il attendait ce moment, quand il a su que son Grand Prix local revenait au calendrier. Max Verstappen (Red Bull) est devenu le premier vainqueur du Grans Prix des Pays-Bas du XXIème siècle, succédant au palmarès à Niki Lauda, dernier vainqueur à Zandvoort en 1985. Auteur de la pole position, le Néerlandais a dominé l’épreuve, depuis l’extinction des feux jusqu’au drapeau à damier, dans la liesse qu’on imagine dans les tribunes du circuit dans les dunes.

 

A deux reprises, aux 21ème et 40ème tours, Mercedes a essayé de mettre la pression sur Red Bull en tentant l’undercut avec Hamilton, mais à chaque fois l’écurie autrichienne réagissait en arrêtant Verstappen. Valtteri Bottas en profitait pour rouler quelques tours en tête, mais s’il espérait bloquer le héros local, le Finlandais ne pouvait pas résister longtemps à Verstappen qui trouvait rapidement la faille pour reprendre son bien.

 

A l’approche des 15 derniers tours, moins de deux secondes séparaient les deux leaders du championnat, avec Hamilton en pneus Medium et Verstappen en pneus durs, mais ce n’était qu’une alerte pour Red Bull. Les derniers tours voyaient les duettistes de Mercedes, Bottas et Hamilton, s’arrêter pour tenter le point du meilleur tour, mais c’est finalement le Britannique qui arrachait un point peut-être très précieux.

 

Derrière le trio Verstappen, Hamilton, Bottas, mais déjà à un tour, Pierre Gasly (Alpha Tauri) réalisait une course solide pour accrocher la 4ème place avec la Ferrari de Leclerc à distance respectable. La 6ème place, beaucoup plus disputée, revenait à Fernando Alonso (Alpine) à l’attaque tout au long du Grand Prix. D’abord lors du premier tour quand il débordait son équipier, devant lui aux essais, avec aussi trois contacts avec Ocon, Russell (Williams), et Giovinazzi (Alfa Romeo). Et puis tout en fin de course, quand il revenait sur Carlos Sainz (Ferrari) pour le déborder dans le dernier tour.

 

Juste derrière, Sergio Perez (Red Bull) arrachait la 8ème place en dépassant Esteban Ocon (Alpine) en toute fin de couse. Parti des stands, contraint en plus de s’arrêter après un pneu endommagé derrière Mazepin (Haas), le Mexicain avait taillé sa route dans le peloton, au prix de quelques dépassements efficaces, dont celui sur Lando Norris, par l’extérieur à Tarzan, après un double contact.

 

Ricciardo (McLaren), 11ème, devançait les deux Aston Martin de Stroll et Vettel - le seul à avoir fait sortir le drapeau jaune en partant en demi tête-à-queue dans le banking du virage 3. Suivaient les Alfa Romeo de Giovinazzi et Kubica, les Williams de Latifi et Russell et la Haas de Schumacher.

 

Avec ce septième succès, le 17ème de sa carrière, Max Verstappen reprend pour 3 points le commandement du championnat avant de se rendre à Monza dès la semaine prochaine. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet