logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Toscane : Hamilton se joue des drapeaux rouges

Circuit 13-09-2020


 

Beaucoup d’observateurs craignaient le premier tour sur le circuit du Mugello. Et ils avaient raison. Car juste après la première courbe, Raikkonen (Alfa Romeo) et Grosjean (Haas) jouaient au sandwich avec Gasly (Alpha Tauri). Le vainqueur de Monza se trouvait propulser sur Verstappen (Red Bull), victime d’une perte de puissance au départ, et qui n’allait pas très vite. Pour les deux derniers cités, c’était l’abandon. Quelques mètres plus loin, Sainz (McLaren) partait en tête-à-queue, aidé par une Racing Point, et arrachait l’aileron avant de Vettel (Ferrari).

 

La Safety-Car était évidemment de sortie. Avec une surprise, elle ne menait pas devant la Mercedes de Lewis Hamilton, mais devant celle de Valtteri Bottas, qui avait surpris son leader à l’extinction des feux. Suivaient Leclerc (Ferrari), Albon (Red Bull), Stroll (Racing Point), Ricciardo (Renault), Perez, Norris (McLaren), Kvyat (Alpha Tauri) et Ocon (Renault).

 

Après six tours d’intervention, la SC s’effacait. Bottas temporisait quasiment jusqu’à la ligne, mais quand il accélérait, c’était le chaos derrière lui en fin de peloton. Giovinazzi (Alfa Romeo), quasiment à pleine vitesse, pulvérisait l’arrière de la Haas de Magnussen, en même temps qu’il bousculait la Williams de Latifi. Autre voiture impactée, celle de Sainz, qui terminait elle aussi contre le mur.

 

Cette fois, c’était le drapeau rouge qui était brandi pour nettoyer la piste des épaves.

 

Le rouge est mis... une deuxième fois !

 

Après une longue attente, la course reprenait enfin et heureusement, le deuxième départ était plus calme. Si ce n’est qu’Hamilton reprenait le leadership à Bottas, par l’extérieur au premier virage. Un instant 3ème, Leclerc rentrait rapidement dans le rang. Mais la dernière place sur le podium était chèrement disputée entre Stroll, Perez, Ricciardo et Albon. Au jeu des arrêts au stand, le pilote Renault s’installait en 3ème position, jusqu’à la très violente sortie de route de Stroll dans le double droite d’Arrabiata au 43ème tour. Le Canadien s’en tirait sans autre souci qu’une grosse frayeur, mais la direction de course arrêtait une nouvelle fois la course pour évacuer la Racing Point.

 

Bien plus tard, au troisième départ arrêté (une première depuis longtemps), Hamilton repartait devant, mais Ricciardo débordait un court instant Bottas pour la 2ème place. A 13 tours de la fin, Hamilton n’en demandait pas tant pour recreuser l’écart, le temps que Bottas se débarrasse de l’Australien. Pire pour Ricciardo, alors que les hommes de tête roulaient relativement groupés, il se faisait déborder par Albon, sur un gros rytme en fin de course. Le Thai revenait même sur Bottas, qui chassait lderrière Hamilton.

 

Un ultime rebondissement dans les ultimes boucles n’était cependant pas d’actualité et le Champion du Monde en titre empochait au Mugello sa 90ème victoire, à une longueur désormais de Michael Schumacher. Bottas et Albon - pour la première fois - montaient avec lui sur le podium.

 

Suivaient Ricciardo, Perez, Norris, bien revenu, Kvyat, Raikkonen et les Ferrari de Leclerc et Vettel. Une pénalité infligée au Finlandais le faisait néanmoins reculer entre les deux Ferrari. Russell et Grosjean, miraculé après les accidents du début de course, étaient les deux derniers pilotes à franchir l’arrivée de ce GP de Toscane qui restera dans les annales… et pas seulement comme le 1000ème de Ferrari !

 

Au championnat, inutile de préciser qu’Hamilton creuse encore l’écart. (René-Jean Labrique)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet