logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GRC Sport met l'accent sur la formidable saison de Loïc Cordier en côte

Divers 15-10-2021


 

Si l’équipe GRC Sport, basée à Fleurus et dirigée par Pino Sperlinga, a plusieurs fois défrayé la chronique cette saison en alignant des bolides originaux et très spectaculaires comme la Volvo 240 Turbo Gr.A ou la Chevrolet Monza IMSA dans diverses compétitions historiques, la structure assure également la préparation de la Porsche 991 GT3 Cup II de Loïc Cordier en course de côte.

 

Et le bilan du pilote de Leernes, près de Charleroi, est impressionnant : champion de Belgique en Catégorie 1 après avoir remporté toutes les épreuves, une 3ème et une 6ème places au général en championnat de France, une participation européenne en Allemagne et une présence plus que remarquée aux FIA Hill Climb Masters de Braga le week-end dernier, où Loïc Cordier défendait les couleurs de la Belgique, 3ème de la Nations Cup !

 

"Et pourtant, il s’agit seulement de ma troisième année en compétition, explique ce jeune quadragénaire. Avant cela, le sport auto… ne m’intéressait pas du tout ! J’étais plutôt branché foot ! Un de mes amis, Bruno Cazzoli, me demandait de l’accompagner sur les courses de côte, mais ça ne me disait rien. Puis un sponsor m’a invité à accompagner Amaury Molle lors d’une séance d’essais, et là, ça a été le déclic ! D’un coup d’un seul, je me suis dit : il faut que je pilote moi aussi !"

 

Loïc Cordier s’est ainsi lancé dans la course de côte, et après la Porsche 997 GT3 Cup, il y a eu la 991 GT3 Cup II cette année. Un bolide préparé dans les ateliers de GRC Sport. "En fin de saison dernière, j’étais à la recherche d’une structure la plus professionnelle possible, et là, j’ai mis dans le mille, reprend Loïc. Pour un pilote, c’est extrêmement rassurant de savoir que la voiture est suivie par des pros, que tout est en permanence vérifié. L’équipe de Pino Sperlinga m’a vraiment permis de gagner en confiance, et cela se ressent dans les résultats…"

 

S’il reconnaît n’avoir pas rencontré de réelle concurrence en championnat de Belgique, Loïc Cordier sait que la marge de manœuvre est réelle sur la scène internationale. "On l’a encore constaté à Braga, les meilleurs nous devancent de 2 à 3 secondes au kilomètre. Ce qui signifie qu’il y a encore du pain sur la planche. Il me faut apprendre à davantage anticiper, m’affranchir et encore améliorer les trajectoires. En passant de la 997 à la 991 GT3 Cup II, le changement a été important, notamment avec les palettes de vitesses au volant. Cela va beaucoup plus vite. Un apprentissage qui se poursuivra en 2022…"

 

Et le programme du Carolo sous les couleurs de GRC Sport est ambitieux, puisque Loïc envisage de prendre part à la compétition belge, à une partie du championnat de France, ainsi qu’à une ou deux épreuves européennes. Soit entre 15 et 20 week-ends de course ! Plutôt impressionnant pour quelqu’un qui n’avait guère d’affinité avec le sport auto il y a seulement trois ans… (Vincent Franssen)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet