logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Gilles Magnus laisse filer le titre en Formule Renault Northern European Cup

Monoplace 08/10/2017


 

Disputé à Hockenheim, le cinquième et dernier meeting de Formula Renault NEC (Northern European Cup) a tourné au cauchemar pour notre jeune compatriote Gilles Magnus. Dès les essais qualificatifs perturbés par la pluie, l'Anversois, victime d'une petite sortie puis coupé dans son élan par un drapeau rouge, ne pouvait pas faire mieux que douzième et quatorzième pour les deux courses programmées ce samedi.

 

Et c'est dans la première joute que le leader du championnat allait perdre les commandes et le titre suite à une erreur de jugement. “J'étais en tête des concurrents participant à l'intégralité du championnat NEC et donc devant mes principaux concurrents pour le titre quand j'ai écopé d'un Drive Through pour non respect des limites de la piste, raconte le malheureux Gilles. Ce n'était pas mérité, mais je n'avais d'autre choix à ce moment que de purger la peine sinon je risquais l'exclusion au drapeau noir. Je suis donc repassé par la pitlane et je suis reparti dernier alors que mon rival Michael Benyahia a pris des gros points. Directement après la course, je suis monté à la direction de course pour demander des explications. Le Directeur de Course a regardé avec moi les vidéos du circuit et a dû reconnaître que je n'avais jamais durant les douze tours quitté la piste des quatre roues. J'ai toujours respecté la règle et les limites. Ils se sont excusés. Le commissaire sportif allemand a fait une erreur de jugement mais il n'y avait pas moyen de faire marche arrière. Rien n'est prévu dans le règlement FIA pour réparer ce type d'erreur d'arbitrage. Je suis dégoûté. J'ai perdu une couronne que je méritais suite à une faute avouée d'un officiel. C'est tellement injuste!”

 

Lors de l'ultime joute qu'il abordait finalement avec un point de retard au lieu de sept d'avance, Gilles s'élançait 14ème et son rival marocain 8ème. Celui des deux qui finissait devant l'autre était sacré... “J'ai attaqué et pris des risques. A la mi-course, j'étais revenu au 10ème rang dans son sillage. Mais impossible de m'approcher de lui et encore moins de le doubler. J'avoue que je ne comprends pas très bien pourquoi je n'étais pas vraiment compétitif ce week-end alors que j'ai pourtant dominé mes équipiers durant tout le reste de la saison. On va analyser cela chez R-Ace GP. Je suis triste de finir la saison ainsi mais je ne peux, hélas, plus rien y changer. Je devrai me contenter du titre de vice-champion en Formula Renault NEC. Ce n'est pas ce que j'espérais mais ce n'est pas rien non plus. L'important est que pour beaucoup de gens dans le paddock et ailleurs au courant de la situation, je suis le vainqueur moral de ce championnat. Maintenant, on va essayer d'oublier cela au plus vite et se tourner vers l'avenir, l'objectif étant de trouver les moyens pour passer en Eurocup Formula Renault en 2018.” (Vincent Franssen & Com)



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet