logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Guillaume De Ridder remet le couvert dans la compétition RX2

Divers 25/02/2018


 

Le contrat a été signé il y a quelques jours à peine : Guillaume De Ridder participera au RX2 au volant d’une voiture du team Olsbergs-MSE d’Andreas Eriksson. C’est l’équipe qui fabrique toutes les voitures du RX2, en partenariat avec Avitas Motorsport en Turquie, et qui a permis au Français Cyril Raymond de remporter deux titres d'affilée en 2016 et 2017. Autant dire que toutes les conditions sont réunies pour que le pilote Zelos confirme une première année qui l’a vu terminer à une magnifique 3ème place au championnat et remporter le titre de "Rookie of the Year".

 

"Je suis bien entendu ravi de pouvoir disputer ma deuxième saison de RX2 dans d’aussi bonnes conditions, commente Guillaume. Quand je pense qu’il y a 15 mois, je ne connaissais rien au Rallycross et aujourd’hui, je me retrouve dans une des meilleures équipes de la discipline… c’est un rêve qui se concrétise. Maintenant je sais qu’on attend de moi des prestations 5 étoiles. Je suis prêt pour cela. L’an passé, je découvrais la discipline, les circuits, la voiture, la tactique de course, la gestion des pneus et du Joker Lap. Cette année, j’ai l’expérience et j’ai vu en fin de saison dernière que je pouvais rivaliser avec Cyril Raymond, le double champion de la discipline. C’est de bon augure. Le calendrier est identique à l’an passé donc je connais tous les circuits sauf Silverstone qui remplace Lydden Hill, mais ce tracé est nouveau pour tout le monde. Mais il faudra travailler... Le rallycross, c’est une succession de sprints et il ne faut rien laisser au hasard. J’ai hâte d’essayer ma nouvelle voiture – trois journées d’essai sont prévues au cours."

 

Anciennement appelé RX "Lites", le RX2, nouveau nom plus en référence au World RX, est apparu en 2017. C’est l’équipe de Andreas Eriksson, Olsbergs MSE, qui est à la manœuvre. Les voitures, toutes identiques, sont fabriquées dans les ateliers d'Avitas en Turquie. C’est en fait la vraie Division 2 du World RX : basée sur un look de Ford Fiesta, il s’agit de châssis tubulaires avec éléments de carrosserie en polyester et matériaux composites. Contrairement au World RX où les moteurs sont des 2 litres turbo de plus de 600 chevaux, le moteur est un Ford Duratec 2,4 litres atmosphérique qui développe 310 chevaux pour 300 Nm., placé en position centrale arrière. La transmission se fait aux quatre roues via une boîte séquentielle Sadev à 6 rapports et des différentiels mécaniques. Les suspensions sont à double triangulation avec des amortisseurs réglables Öhlins on-board. Le poids de la voiture, pilote à bord, est fixé à 1200 kg, soit un rapport poids/puissance de 3,87 kg/ch. (Vincent Franssen)

Le calendrier comporte 7 rendez-vous, tous bien entendu dans le cadre du World RX, avec une première confrontation à Mettet au mois de mai.

 



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet