logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

IndyCar : Hunter-Reay donne le ton dans les rues de Détroit

Monoplace 02/06/2018


 

Detroit a la particularité d’être un circuit urbain bosselé, mais aussi d’offrir deux courses en un seul et même week-end, une le samedi et l’autre le dimanche. Le format du week-end aussi est différent, deux séances d’essais libres figurant au menu du vendredi avant d’attaquer la matinée de samedi par les qualifications, suivies par la Course 1 en fin d’après-midi. Le dimanche, les cartes seront redistribuées selon une procédure identique à celle de la veille. Pour apprivoiser au mieux les monoplaces dotées du kit aérodynamique 2018, qui rend ces voitures très délicates à piloter, comme souvent sur les circuits en ville, les drapeaux rouges ont été légion dès le premier jour. Parmi les pilotes partis à la faute, Jordan King (Ed Carpenter Racing) est celui qui donnera le plus de boulot à ses mécanos afin d'être prêt pour les qualifications de samedi.

 

Si à Indy, Chevrolet a fait main basse sur le haut du classement, à Detroit, les rôles pourraient être inversés. En effet, la souplesse supérieure des mécaniques Honda devrait constituer un atout non négligeable pour mieux négocier les bosses. Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport) se retrouve au sommet de la hiérarchie, sans pour autant avoir creusé un écart sur la concurrence. Scott Dixon (Ganassi Racing) et James Hinchcliffe (Schmidt Peterson), le grand absent d'Indy, assurant le triplé à Honda. Josef Newgarden (Penske Racing) est le premier représentant Chevrolet devant Marco Andretti (Andretti Autosport). Vainqueur de la 102ème édition des 500 Miles d’Indianapolis et leader du championnat, Will Power (Penske Racing) a dû se contenter du 12ème chrono. Le plus rapide en matinée, Sébastien Bourdais (Dale Coyne Racing) a quant à lui rétrogradé au 11ème rang en seconde séance. (Patrick Six)



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet