logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Indy 500 : Marcus Ericsson déjoue tous les pronostics !

Monoplace 30-05-2022


 

Marcus Ericsson a déjoué tous les pronostics ! Toujours aux avant-postes, le Suédois, âgé de 32 ans, a attendu son heure pour surgir et offrir au teal Chip Ganassi Racing une superbe victoire et prendre la tête du championnat. Pour arriver à ses fins, il a dû garder beaucoup de sang froid. Alors qu’il comptait trois secondes de bon sur son plus proche poursuivant Pato O’Ward (Arrow McLaren SP), il semblait hors de portée. Mais le crash de Jimmie Johnson (Chip Ganassi Racing), à six tours de la fin, provoquait un drapeau rouge ! Au Restart, la tension était à son comble. Il ne restait plus que deux révolutions, soit un sprint haletant à l’issue incertaine dont Ericsson sortait vainqueur malgré les assauts désespérés de Pato O’Ward. L’ex-pilote Sauber succède au palmarès à son compatriote Kenny Bräck, vainqueur en 1999.

 

Médaillé d’argent, Pato O’Ward a bien cru offrir la victoire à Arrow McLaren SP mais il n’avait tout simplement pas la vitesse pour venir à bout d’Ericsson. A 47 ans, Tony Kanaan, pas le plus rapide, récolte les fruits d’une course patiente pour décrocher le second accessit. Felix Rosenqvist (Arrow McLaren SP), au pied du podium, ponctue la marche triomphale des pilotes suédois. Andretti Autosport sauve la mise par le truchement d'Alexander Rossi, 5ème, probablement en partance pour Arrow McLaren SP où il rejoindra Pato O’Ward, dont le contrat a été reconduit pour deux années supplémentaires.

 

Le Team Penske a quant à lui bu le bouillon, Josef Newgarden termine à une anonyme 13ème place. Les deux grands battus du jour sont Alex Palou (Chip Ganassi Racing), 9ème suite à un mauvais timing au cours d’un pit-stop sous drapeau jaune, alors que pour Scott Dixon (Chip Ganassi Racing), le cauchemar continue dans l’Indiana. Plus souvent qu’à son tour en tête, le sextuple champion du monde voyait échapper une fois encore la victoire suite à un excès de vitesse dans les stands ! David Malukas (Dale Coyne Racing), 16ème, est le Rookie of the Year. 8ème, Simon Pagenaud (Meyer Shank Racing) est à sa place, juste derrière son équipier Helio Castroneves 7ème. Pour Romain Grosjean (Andretti Autosport), les choses se sont moins bien passées. Son apprentissage du superspeedway s’est achevé dans le mur. Nul doute que l’ancien pilote de F1 tirera un maximum d’expérience de cette première participation aux 500 Miles pour capitaliser à l’avenir par un bon résultat.

Rendez-vous dans une semaine sur le circuit urbain de Detroit pour la suite du championnat... (Patrick Six)

 



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet