logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Indy 500 : doublé Team Penske lors des Libres 1, Alonso 32ème

Monoplace 15/05/2019


 

A peine le Grand Prix d'Indianapolis terminé - avec une superbe victoire de Simon Pagenaud - les essais collectifs en vue d'Indy 500 et du prochain week-end de qualification ont débuté ce lundi. Et le dernier vainqueur en date est d’ores et déjà dans le rythme. Will Power (Penske Racing) a réalisé une moyenne sur un tour de 229.745 mph pour devancer d’un souffle son camarade d’écurie Simon Pagenaud. "Toutes les vitesses élevées proviennent de bonnes aspirations, constate Will Power. Ce que l’IndyCar avait demandé à Firestone de réaliser l’a bien été, c’est-à-dire que l’avant s’inscrive mieux en sortie de virage. Il est ainsi possible de mieux suivre la voiture qui vous précède, un paramètre de nature à augmenter le nombre de dépassements. Il est impossible de juger soi-même l’exact potentiel de ses adversaires. Vous ignorez quelle configuration aérodynamique ils utilisent, s'ils sont en mode simulation de tours de qualification ou s'ils évoluent en conditions de course. Honnêtement, nous ne savons pas où nous situer dans la hiérarchie."

 

A la recherche d’une quatrième victoire, Helio Castroneves (Team Penske), 4ème, est déjà dans le bon rythme. Mais les régionaux de l’étape d'Ed Carpenter Racing ont eux aussi déjà pas mal d’arguments à faire valoir à l’issue de cette première journée. Non seulement le pilote propriétaire Ed Carpenter s’est hissé au 3ème rang, sans aucune aspiration, mais Ed Jones s’est montré nettement supérieur à la concurrence. Bonne entrée en matière pour Colton Herta (Harding Racing), 5ème. Il en va de même pour Sébastien Bourdais (Dale Coyne Racing), 6ème. Pour Fernando Alonso et McLaren, il reste encore beaucoup de travail à effectuer avant de rêver d’une victoire, l’Espagnol occupant pour l’heure une bien modeste 32ème place. (Patrick Six)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet