logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

'Jacquouille' Musch s'en est allé la nuit dernière...

Divers 21-08-2021


 

Ce mois d'août est décidément pourri, et pas seulement d'un point de vue météorologique. Nous avons en effet appris ce matin le décès de Jacques Musch, personnage hautement incontournable dans le milieu du sport auto. Depuis son rôle de responsable commercial de Turbo Magazine jusqu'à celui de gestionnaire de la cabine commentateurs de Francorchamps, 'Jacomino', 'Jacquouille' ou 'Jack', comme nous nous plaisions à l'appeler, a été vaincu par la maladie, s'étant retiré sur la pointe des pieds. 

 

Que retenir de l'ami Musch ? Qu'il n'était pas pilote, mais qu'il a vécu à fond, toujours prêt à célébrer quoi que ce soit. Une anecdote nous revient en mémoire. Alors que votre serviteur balbutiait ses premiers commentaires à Francorchamps, Jacques est arrivé en retard, un dimanche matin. Or, les clefs de la cabine des commentateurs (celle de la zone endurance) était dans sa poche. Lorsqu'il a déboulé, on a compris que la nuit avait été festive. Et que la police l'avait arrêté alors qu'il était en route vers Francorchamps, d'où ce retard. Une fois la cabine ouverte, il s'est empressé de prendre le micro et d'annoncer ces paroles qui resteront à tout jamais gravées dans la tête du jeune speaker à ses côtés...

 

"Mesdames, Messieurs, bonjour, et désolé pour ce retard. Mais quand les flics comprendront qu'il y a mieux à faire le dimanche matin que d'arrêter et d'emmerder le speaker de Spa-Francorchamps, les choses iront sans doute mieux sur cette planète !"

 

Voilà, il était comme ça, Jacques... Prêt à s'enflammer pour tout. Y compris pour une course... d'escargots organisée avec Marc Duez dans un établissement Horeca célèbre sur les hauteurs de Liège... 

 

Mais il avait un coeur énorme.

 

Ce dimanche, c'est nous qui avons le coeur gros, en pensant à ses gamins, à leur maman, et à tous ces moments passés ensemble. A ces messages, aussi, qu'il envoyait en guise d'encouragement. Car il était fier, le Jacques, d'avoir mis le pied à l'étrier à certains... 

 

Allez, à un de ces jours, mon bon Jacquouille ! On se retrouvera là-haut, et je suis sûr que tu seras parvenu à dégotter une sono de merde au fond d'un bar, pour qu'on passe de nouveau du bon temps à commenter les courses de là en-dessous... (Vincent Franssen)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet