logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Jolie réussite pour l'acte 2 du SPA Racing Rally

Divers 17/07/2019


 

Le week-end des 13 et 14 juillet 2019 était organisée la deuxième édition du SPA Racing Rally, au départ des locaux de la société éponyme basée à Stavelot, à quelques encablures du mythique circuit de Spa-Francorchamps. Cette année, suite au succès rencontré d’emblée par la première édition de l’événement (114 participants !), l’équipe organisatrice avait décidé de proposer un rallye de navigation le samedi, réservé aux équipages expérimentés ou aux amateurs de sorties automobiles sportives, et une balade le dimanche à destination des amateurs de voitures anciennes désireux de faire admirer la qualité de restauration de leur véhicule, ou aux amoureux de la découverte des terroirs pour les équipages se présentant avec des montures plus modernes.  Car il s’agit là de la particularité du SPA Racing Rally : il n’est pas réservé aux propriétaires de voitures anciennes mais organisé pour tous les amateurs d’automobiles.  C’est une fête de l’automobile sans exception !

 

Le samedi 13, les amateurs de rallye de navigation se présentaient en matinée pour les vérifications administratives et le test distance-freinage destiné à départager les éventuels ex-aequo du classement à l’issue de l’épreuve.  Les concurrents étaient invités à garer leur véhicule à des emplacements réservés, preuve d’une organisation cultivant le souci du détail.

 

Les nombreux curieux attirés par l’agitation aux portes de la cité des Blancs Moussis pouvaient ainsi admirer bon nombre de voitures ayant marqué l’histoire de l’automobile : R8 Gordini, Alfa GT Veloce, Triumph TR3, Datsun 240 Z, Ford Cortina GT pour n’en citer que quelques-unes.  Ces icones côtoyaient des voitures bien plus actuelles : Audi R8 Spyder, Ferrari 458, Porsche 911 GT3 RS, BMW i8 et Jaguar F-Type, de quoi ravir tous les amateurs de belles mécaniques. 
 

Après le test distance-freinage animant la matinée et ayant vu Pierre Beauve (Mazda MX-5) et Damien Chaballe (BMW 520d) s’illustrer en s’arrêtant respectivement à 4 et 6 cm du repère, les concurrents s’élançaient sur le coup de 13h30 pour une première étape les menant à Huldange, au Grand-Duché de Luxembourg, pour une halte gourmande au K-Restaurant, après avoir traversé les entités de Stavelot, Malmédy, Saint-Vith et Burg-Reuland. Si les Randonneurs suivaient un road-book réalisé uniquement en fléché-métré et fléché non-métré orienté, les Initiés étaient confrontés à des difficultés de lecture de carte propre à la discipline et les habitués de celles-ci pointaient déjà aux avant-postes : Chaballe-Bernard, Gengoux-Castellano, Beauve-Nysten ou encore les étonnants Heirens-Doyen rendaient des cartons vides de pénalités !  La catégorie Randonneurs voyaient quant à elle une bonne dizaine d’équipages sortir du lot.

 

Les premiers équipages rentraient à Stavelot sur le coup de 18h15, après un passage dans la Haute Ardenne et plus précisément par les communes de Gouvy, Houffalize, Lierneux et Vielsalm. Le dernier secteur pénalisant allait marquer les esprits, celui-ci permettant notamment d’établir une hiérarchie dans la catégorie Randonneurs, certains navigateurs ayant oublié les figures fermées dessinées dans le road-book ou n’ayant pas prêté attention à ces détails … ! 

 

Après un excellent repas servi dans les locaux de SPA Racing, le verdict tombait. Dans la catégorie Initiés, Chaballe-Bernard (BMW 520d – 17,6 points) l’emportaient devant Gengoux-Castellano (Opel Manta – 34,85 points) et Beauve-Nysten (Mazda MX-5 – 109,8 points), le top 5 étant complété par Heirens-Doyen (Ford Escort) et Baonville-Mathieu (Opel Manta).  Chez les Randonneurs, la victoire s’est jouée de peu pour Bertrand-Vandeneynde (R8 Gordini – 52,44 points) devant Hougardy-Malève (Porsche 911SC – 52,8 points) et le revenant Alain Centner et son épouse (Datsun 240Z – 54,87 points). Michot-Boutay (Renault 8) et Cremer-Lintens (Peugeot 205 CTI) finissent quant à eux aux quatrième et cinquième places.

 

Ajoutons encore que les pénalités étaient corrigées par un coefficient d’ancienneté des véhicules, garantissant ainsi une certaine primauté aux voitures les plus anciennes, et que 82 équipages ont participé à cette épreuve de navigation.

 

Ils étaient 91 à s’élancer le dimanche 14 juillet pour une balade permettant de flâner dans les paysages de la Haute Ardenne.  Avec un parcours très différent de la veille, les participants étaient invités à s’arrêter à deux endroits pour déguster des produits de notre terroir.  A Reharmont tout d’abord, afin de goûter la production de la Brasserie de la Lienne, et à Samrée ensuite, où Cyril Chocolat faisait voir la vie en noir ou en blanc aux visiteurs !  Cette randonnée était précédée, comme la veille, d’un test distance-freinage et entrecoupée d’un petit slalom, épreuves qui apportaient un brin de sportivité à cette balade, pour le plus grand plaisir des équipages.

 

Ces épreuves d’adresse, et un questionnaire permettant de jauger la sagacité des participants dans ou aux abords des endroits visités, permettaient d’établir un petit classement. Les lauréats étant salués, comme il se doit, par la nombreuse assemblée réunie autour de l’excellent barbecue servi, comme la veille, dans les locaux de SPA Racing.

 

Et à ce petit jeu, c’est Lesenfants-Vogelsang (BMW 535 – 79,92 points) qui remportaient la joute devant la famille Collard, Pascal (le père) et Thomas (le fils) totalisant 82,08 points sur leur originale Clan Crusader et Malmevez-Lignoul (2CV – 84,46 points).  Les minimes différences montrent l’intensité de la lutte pour les premières places.  Pour preuve : Smets-Smets (Triumph Spitfire) terminent quatrièmes avec 84,73 points et Demartelaere-Mavroléon (Citroën Cygnus) cinquièmes avec 87,74 points.  Pour ce classement aussi, toutes les pénalités étaient ponctuées par un coefficient d’âge relatif au véhicule engagé.

 

Yvette Fontaine, Championne de Belgique des Conducteurs 1969, rehaussait de sa présence la manifestation. Première dame à avoir remporté un championnat majeur au général, Yvette montrait qu’elle n’avait rien perdu de sa dextérité, l’équipage qu’elle formait avec Jacky Plas remportant le test distance-freinage. Quant au slalom, il était enlevé par Jean-Marc Piret (Audi S5) copiloté par Noah Castellano.

 

La Balade concluait donc un week-end dédié à l’automobile dont les participants sont repartis enchantés. L’organisation de SPA Racing n’a reçu que des louanges et la partie sportive, assurée par Sports and Cars, a été félicitée pour la précision du road-book et la beauté de l’itinéraire emprunté.  Le rendez-vous est déjà pris pour le SPA Racing Rally #3 en 2010 ! (Vincent Franssen & Com)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet