logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

La 'Dream Team' belge de Hola Lulu Racing triomphe aux 24 H. Karting de Teesside !

Circuit 08/08/2018


 

Teesside, c’est La Mecque du karting au Royaume Uni ! Construit pour le compte de Volkswagen England voici près d’un demi-siècle, le circuit est de type ‘oldschool’, et il accueille chaque année une épreuve de 24 heures réservée au karting dit de loisirs, course brillant au firmament de la discipline, à l’instar des doubles tours d’horloge du Mans et de Francorchamps. Longue de 1700 mètres, caractérisée par un revêtement inégal avec des vibreurs de différents formats, la piste est vallonnée dans sa partie sud, tandis que la partie nord sert habituellement à l’une des manches de la compétition britannique de… Drift !

 

Ajoutez à ce décor la mentalité des pilotes anglais, qui transforme chaque tour en un combat et une éternelle remise en question, et vous obtenez une épreuve hors normes réunissant 65 équipages en catégorie ‘location’, sold out (châssis Biz équipés de deux moteurs Honda de 160cc identiques à ceux utilisés aux 24 Heures de Francorchamps Twins) et 12 teams en catégorie ‘privé’ (essentiellement des châssis MS équipés de bi-moteurs Honda 160cc). Vous l’avez compris, à Teesside, on se bouscule au portillon !

 

Composée d’Arnaud Teuwen, Dylan De Wolf, Fabio Paoleschi, Kevin Caprasse et Matts Breckpot, l’équipe belge Hola Lulu Racing était considérée par de nombreux observateurs comme la ‘Dream Team’ par excellence. C’est assurément l’homogénéité d’un équipage soucieux de laver la déception récente des 24 Heures du Mans qui en faisait la force.

 

Dans une chaleur typique de cet été qui restera dans les mémoires - même dans la Verte Albion - le team belge était dans l’expectative côté consommation. Résultat : Hola Lulu Racing ne restait que 15 minutes en piste sur les 30 que comptait la qualification, ce qui ne l’empêchait pas de signer le 3ème meilleur chrono, des œuvres d’Arnaud Teuwen. Celui-ci se chargeait du départ, pointant au 4ème rang à la fin du premier tour, pour remonter en 2ème position deux boucles plus tard. Dès le 13ème passage, Hola Lulu Racing se portait aux commandes, position… que l’équipe en noir-jaune-rouge n’allait plus jamais abandonner par la suite, si l’on excepte la période du deuxième ravitaillement en carburant !

 

Maîtrisant à la perfection la stratégie des ravitaillements, Fabio Paoleschi et Matts Breckpot n’allaient pas commettre la moindre erreur, pas une seule seconde n’étant perdue lors des arrêts et des changements de pilotes ! Prudent, Hola Lulu Racing misait sur des relais de 90 minutes, là où d’autres tentaient de passer le cap des deux heures consécutives en piste. Résultat : deux arrêts de plus étaient à prévoir, ce qui ne semblait pas constituer un réel problème.

 

Sur la piste, la domination belge était même impressionnante, puisqu’au quart de la distance, Kart-events.be (Siebert Verfaillie, Bjorn Bourgonjon, Stéphan Verhofsté, Kenneth Naessens) et KMRS (Antoine Morlet, Sam Spinnael, Logan Jadot, Luc Walter, Helmy Hammouri) revendiquaient également le top 3, avant que cette dernière équipe ne perde du temps suite à l’erreur d’un ses pilotes ayant cru entendre un message radio lui intimant l’ordre de repasser par le stand. Pointé en 3ème position, Kart-events.be était de son côté victime d’un accrochage au cœur de la nuit, perdant son lest de 8 kilos dans la mésaventure, ce qui allait lui coûter le podium final.

 

Devant, Hola Lulu Racing ne rencontrait aucun souci technique, les changements de pilotes s’enchaînant avec maestria, à tel point que vers 8 heures du matin, Fabio Paoleschi s’offrait le luxe de signer le meilleur tour en course, profitant de deux aspirations parfaites ! Résultat : 1’18’’75 ! Toujours plus fort, tous les pilotes du team se tenaient en 3 dixièmes de seconde au tour, preuve de l’incroyable homogénéité de l’équipage. Dernier arrivé au sein de cette formation, Dylan De Wolf assurait pleinement son rôle en étant le plus rapide en pleine nuit.

 

Après 22h45 de course, Matts Breckpot remontait une dernière fois en piste, avec pour seule consigne de jouer la carte de la prudence jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est par une implacable victoire, avec 12 tours d’avance sur le dauphin de la catégorie Twins, que le team belge s’imposait.

 

Du côté des autres équipes en noir-jaune-rouge, Kart-events.be prenait finalement la 4ème place en Twins (ils auraient terminés 2èmes sans la pénalité consécutive à la perte du lest durant la nuit !), KMRS se classait 7ème, et Les Petits Bouchons Racing Team (Thierry Halmes, Guy Cahy, Ludo Solheid, Jérôme Keller, Cuy Cahay), dont c’était la première course en dehors de Francorchamps, apparaissait en 38ème position suite à une perte de temps consécutive à un moteur poussif et une réparation ayant coûté la bagatelle de 21 tours, les privant dès lors de top 25.

 

Bref, à Teesside, le Karting Loisirs a connu une nouvelle domination belge, avec une victoire largement méritée pour Hola Lulu Racing et ses experts ! Champagne ! (Vincent Franssen)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet