logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

La Fiesta Sprint Cup va s'ébattre sur le littoral hollandais

Circuit 12/07/2019


 

Après deux rendez-vous belges sur le Circuit de Zolder et Spa-Francorchamps, la caravane de la Ford Fiesta Sprint Cup prend la direction du Circuit de Zandvoort, aux Pays-Bas, pour son troisième rendez-vous. Dans le cadre du Blancpain GT World Challenge Europe, les pilotes belges et hollandais vont remonter ensemble en piste, et comme c’était déjà le cas dans les Ardennes belges, les classements seront distincts. 

 

Dans la hiérarchie belge, c’est toujours Bert Longin (FordStore Feyaerts) qui mène la danse, mais avec seulement 4 points de bon sur son dauphin Kenny Herremans. Sachant que tant Bert Longin que Dylan Derdaele seront absents des qualifications pour cause de concordances de dates avec la course Belcar de Spa, ayant reçu l’autorisation de prendre le départ de la Course 1 et de la Course 2 depuis le fond de la grille, le pilote Ford Van den Bossche pourrait réserver une bonne surprise.

 

“Je suis en effet au courant du handicap avec lequel Longin et Derdaele vont devoir composer lors des deux épreuves, mais je n’ai pas l’intention de trop en tenir compte, annonce le champion en titre de la Ford Fiesta Sprint Cup. Il me faut d’abord réussir à me positionner à l’avant de la grille de départ, et les pièges seront nombreux sur la côte néerlandaise. L’expérience m’a en outre appris que chacun peut commettre des fautes, tandis que les probabilités de pluie sont réelles. Si tout va de travers, on peut donc tout aussi bien se retrouver à l’arrière de la grille de départ ! Mais je vais jouer crânement ma chance et profiter au maximum de la probabilité que Bert et Dylan ne parviennent pas à remonter vers le sommet du classement.’’

 

Lors de la confrontation dans le cadre de Spa Euro Race, Herremans a pu expérimenter combien la frontière entre victoire et défaite est ténue au sein d’un peloton aussi remuant. Il avait ainsi remporté magistralement la première course – se classant 3ème de la hiérarchie belgo-néerlandaise du Dutch Belgian Super Star – avant de chuter à une désespérante 24ème place lors de la Course 2.

 

“C’est sûr, sans ce contact d’un concurrent néerlandais, j’aurais pu terminer la Course 2 nettement plus haut dans le classement, et sans doute quitter Spa en leader du championnat, analyse Kenny après un incident qui aurait pu lui être fatal. Comme le moteur s’était coupé, je me suis rangé sur le côté de la piste, et le temps de relancer la mécanique, l’ensemble du peloton était passé. J’ai donc dû me lancer dans une grosse remontée, avec pour résultat un top 5 au classement belge.’’

 

Avec ce retour sur le Circuit de Zandvoort, Kenny se remémore ses prestations de l’an dernier dans les dunes néerlandaises. Il y avait signé son premier podium – 3ème derrière Stienes Longin et Jens Verbesselt -, quittant Zandvoort à la 3ème place du classement, jetant déjà les bases de son futur sacre.

 

“Je suis en meilleure position cette année, sourit Kenny. Mais comme il reste encore 8 courses à disputer, cela signifie que nous approchons seulement du cap de la mi-saison et que tout le monde a encore sa chance. Le fait qu’il y a eu trois vainqueurs différents en quatre courses en est la meilleure preuve. Le seul point négatif, ce sont les incidents, trop nombreux. De belles manœuvres de dépassement, des luttes portière contre portière afin de sortir plus rapidement du virage, c’est cela qui fait la force d’une coupe de marque, mais aller volontairement au contact, ça, on ne peut pas. Dimanche soir, dans le paddock de Francorchamps, il y avait peu de voitures intactes. Cela coûte de l’argent et cela fait mal au budget. Il appartient aux instances de tout mettre en œuvre pour garder le contrôle pour éviter ce genre de comportement.’’ 

 

Pour les manches 5 et 6 dans le cadre du Blancpain GT World Challenge Europe, Kenny peut sentir le souffle de David De Saeger (FordStore Vanspringel) et Philippe Huart (Belgium Racing/Ford Peerlings), et derrière Dylan Derdaele – qui sera accompagné en fond de grille par son équipier au sein de Belgium Racing Bart Versluys, également dans l’impossibilité de disputer les qualifications -, on retrouve à la 6ème place Giovanni Van Lil, le leader de la Junior Ford Fiesta Sprint Cup ! Et si le pilote Belgium Driver Academy ne compte que deux points de plus que Nathan Vanspringel (FordStore Vanspringel), cela a uniquement à voir avec les incidents de course ! 

 

“Sur base de ma bonne qualification, et quelque peu aidé par le sérieux accident de Hanne Terium lors du premier départ, je visais une belle victoire lors de la Course 1, explique Giovanni. Une erreur de pilotage a permis à Nathan de me passer, et j’ai dû me contenter de la deuxième place. Ma propre faute. Dont acte. J’ai bien entamé la deuxième course, prenant les commandes devant Borgmans, Vanspringel et Vervisch, mais un tour plus tard, j’ai été violemment percuté par un concurrent hollandais. En dépit des dommages, je suis parvenu à finir la course en 4ème position chez les Juniors. Dommage, car j’ai laissé filer de gros points. Je ne sais pas si je serai en mesure d’inverser la tendance à Zandvoort. Je n’y ai jamais roulé par le passé, mais une fois de plus, je vais pouvoir compter sur l’expérience et les connaissances de Christophe Pampel et de la Belgium Driver Academy pour tenter de tirer le maximum de ces deux courses.’’

 

Il va de soi que les autres concurrents Junior ne sont pas restés inactifs. Après leur tumultueux week-end de Spa – deux pertes totales -, Nathan Vanspringel et Hanne Terium seront au volant de nouveaux bolides. Nathan Vanspringel disposera de la Fiesta ex-Verbesselt, tandis que Hanne recevra chez EMG de la Fiesta qui était pilotée par Huart l’an dernier. Entre-temps, Vanspringel et Alexander Borgmans, sur la #14 Niels Lagrange by FordStore Morren Motor, vainqueur surprise de la Course 2, se sont rendus à Zandvoort pour y mener des tests et se préparer de manière optimale à la troisième confrontation de l’année.

 

Après une première prise de contact – et un duel haletant avec Nathan Vanspringel -, Kristoff Cox sera de nouveau de la partie sous la bannière EJ Automotive, tandis que dans les rangs de Ford Feyaerts, Raf Pireyn remplacera en principe Tom Feyaerts, absent pour cause de vacances, au volant d’une #4 Ford Feyaerts totalement remise en état.

 

Au classement du Ford Dealer Team Championship, l’agent Ford d’Aarschot est toujours aux commandes, mais Ford Van den Bossche (merci Kenny !) et le nouveau-venu Ford Peerlings (deux fois deux pilotes sur le podium) ne laisseront passer aucune chance de ravir cette première place. 

 

Comme les pilotes hollandais et belges partageront la piste, il est question d’une lutte virtuelle, mais dans le cadre du Dutch Belgian Super Star, des points seront néanmoins distribués au bout de la distance aux 20 premiers du classement général, quel que soit le championnat auquel ils appartiennent. Après trois courses (la Course 1 de Zolder n’entrait pas en ligne de compte), Kenny Herremans est actuellement 4ème et meilleur Belge de ce classement belgo-néerlandais. Le top 3 est occupé par le trio néerlandais composé de Pijl, De Wit et Caresani.

 

En raison d’un programme plus que rempli, avec le Blancpain GT World Challenge Europe, la GT4 European Series, le Lamborghini Super Trofeo, le Supercar Challenge et la Mazda MX-5 Cup, la Ford Fiesta Sprint Cup va moins rouler qu’à l’accoutumée. 40 minutes d’essais libres le vendredi 12 juillet, 20 minutes de qualification le samedi 13 juillet et enfin la Course 1 le dimanche 14 juillet à 09h05 et la Course 2 à 16h30, avec à chaque fois un sprint de haut niveau de 30 minutes au menu ! (Vincent Franssen / Photo Letihon.be)

 

Championnat: 1. Bert Longin 69; 2. Kenny Herremans 65; 3. Philippe Huart 58; 4. David De Saeger 57; 5. Dylan Derdaele 56; 6. Giovanni Van Lil 36; 7. Nathan Vanspringel 34; 8. Alexander Borgmans 30; 9. Hanne Terium 21; 10. Tom Feyaerts 19; 11. Kristoff Cox 17; 12. Gilles Vervisch 16; 13. Bart Versluys 12

 

Junior Ford Fiesta Sprint Cup: 1. Giovanni Van Lil 36; 2. Nathan Vanspringel 34; 3. Alexander Borgmans 30; 4. Hanne Terium 21; 5. Gilles Vervisch 16

 

Ford Dealer Team Championship: 1. #24 FordStore Feyaerts 66; 2. #32 Ford Van den Bossche 65; 3. #98 Ford Peerlings nv Pelt 58; 4. ; #25 Vanspringel Automobiles Wavre 56; 5. #99 Ford Peerlings nv Pelt 48; 6. #29 Vanspringel Automobiles Brussels 38; 7. #14 Ford Motor Morren 35; 8. #4 Ford Feyaerts Aarschot 26; 9. #30 Ford Motor Morren 17; 10. #97 Garage Peerlings Lommel 14

 

Dutch Belgian Super Star: 1. Daan Pijl 59; 2. Laurens de Wit 54; 3. Colin Caresani 48; 4. Kenny Herremans 45; 5. Youri Verswijvere, Jorn Boertien 44; 6. Bert Longin 41; 7. Dylan Derdaele 40; 8. Philippe Huart 39; 9. Paul Sieljes 38; 10. David de Saeger 34; 11. Liroy Stuart 33; 12. Dimitri De Vos 22; 13. Belle Rappange 20; 14. Rik Koen 19; 15. Giovanni Van Lil, Ronald Bezuur 15; 16. Jules Grouwels, Nathan Vanspringel 11; 18. Alexander Borgmans 9; 19. Jop Rappange 7; 20. Kristoff Cox , Dilango De Vos 5; 21. Gilles Vervisch 4; 22. Tom Feyaerts 2



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet