logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

La Hundred Series by BGDC 2019 s'est terminée au sprint

Circuit 27/10/2019


 

C’est par une météo tout simplement délicieuse que la Hundred Series by BGDC 2019 a vécu son épreuve de clôture ce samedi sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Et le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que les Franco 200 ont été animés, tant dans leur première partie qu’au moment du baisser du drapeau à damier !

 

Ayant décroché la pole position absolue, la Peugeot 308 #23 de Caren Burton et Pierre-Yves Corthals conservait les devants au moment de l’envol, avant de céder le leadership à la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures #57 de Hary Putz. Très rapidement, les premières victimes de cette finale étaient à déplorer, avec un bris de biellette de direction suite à un contact pour la Renault Clio Cup #37 d’Olivier Debroux, qui s’immobilisait dans la ligne droite, mais également les abandons hâtifs de la Peugeot RCZ Cup #288 de Philippe Hortulanus et de la Ginetta G55 #55 de Denis Van Mol ! Une liste de malchanceux qui allait accueillir plus tard dans la course la Renault Clio #69 de Rogier Van Kuyk et Thomas Leten (moteur), la BMW Z4 #94 de la famille Patze et de Simon Aillaud (sortie de piste) et la Peugeot 207 Turbo #70 de Vander Eecken-Lamonica (culbuteur). 

 

Si les deux MARC Focus V8 VDS Racing Adventures se retrouvaient, comme à Zolder deux semaines plus tôt, en tête de la meute, pour la #57 de Raphaël van der Straten et Hary Putz, un souci de boîte de vitesses coûtait de précieuses minutes, faisant dégringoler le bolide au classement général. Ce qui laissait la #58 de Thierry et Alex de Latre du Bosqueau en lutte pour la victoire finale face à la Peugeot 308 #23, pilotée en fin d’épreuve par Caren Burton. Un duel qui allait se régler dans le dernier tour, et si la lionne semblait devoir conserver l’avantage, on comprenait rapidement que quelque-chose ne tournait pas rond au dernier freinage de la Chicane. Manquant de carburant, Burton privilégiait la trajectoire la plus directe… pour finalement s’immobiliser à quelques mètres de la ligne d’arrivée, en panne sèche, s’extirper de l’habitacle de son bolide… pour le pousser jusqu’à la cellule de chronométrage et au drapeau ! Magique…

 

Alex de Latre du Bosqueau ne se faisait bien sûr pas prier pour remporter, en compagnie de son paternel Thierry, une deuxième victoire de rang après celle de Zolder, reconnaissant humblement que celle-ci a tenu à un cheveu, en fait quelques décilitres de carburant dans le réservoir de la #23 ! Au sein du Burton Racing, on conservait une évidente bonne humeur après l’arrivée, l’équipe reconnaissant s’être quelque peu fourvoyée dans sa stratégie. Mais tout le monde s’est bien amusé, et là est l’essentiel.

 

Malchanceuse à Zolder après avoir été percutée au départ par la Seat Leon Cup #444 de Verbeke-Smets, l’Audi RS 3 LMS #7 de Giovanni Scamardi et Eric Dewaelheyns complétait le podium final et s’offrait la 2ème place en Classe F (Division 2) derrière la Peugeot de Burton-Corthals, devançant de moins de deux minutes la… Seat #444 de Verbeke-Smets, qui achevait la saison par un top 3 en D2. Nouvelle place d’honneur pour la Peugeot 308 Racing Cup #308 de Benoît Altruy et Charles Deknudt dans cette catégorie, devant la Lotus Exige #63 du revenant Lino Pecoraro, accompagné de Michaël Berben, et la Seat Leon Supercopa MK2 #27 de Jean-Luc Peigneur et Eric De Boeck, qui s’immobilisait en bord de piste en fin de course.

 

Si les MARC Focus V8 en provenance d’Australie enregistraient un doublé logique en Classe S+ de la Division 3, elles étaient imitées en S- par les Renault Mégane Trophy ! Après un début de course délicat, la #10 de Patrick Asnong, Olivier Grevesse et Eric Duthoit l’emportait dans sa Classe, non sans achever la course au 5ème rang final, précédant la #21 de René Danneels, Michel Gilot et Sven De Roeck.

 

C’est la Porsche Cayman GT #72 de Gaël Frère, Rolph Lietart et Jonathan Henry de Franhan qui s’imposait en Classe G+ et en Division 4, confirmant une arrivée en force dans la Hundred Series by BGDC, et devançant la BMW M235i Racing Cup #235 de Gunther Van den Hove et Wim Bradt, qui s’imposait de son côté en Classe X, l’équipage confirmant d’ores et déjà sa présence en 2020.

 

Belle histoire que celle de la Division 1 lors de cette finale spadoise, avec le débarquement victorieux de la Toyota Celica GTI #24 de José Close, Alain Henrard et Yves Wanson. Un bolide qui a disputé à plusieurs reprises les 24 Heures de Spa-Francorchamps, à l’époque ‘Tourisme’, et qui a fait l’objet d’une longue remise en état. En dépit d’une mécanique strictement d’origine, développant 185 chevaux, la nipponne a profité d’une crevaison coûtant du temps à la Vauxhall Astra Coupé #777 de Philippe Ménage et Guy Katsers pour remporter une probante victoire en Classe B, le podium étant complété par la Renault Clio Cup #28 d’Angélique Charlier, Laurent Simon et Pierre Zahnen. Manque de chance pour la Mazda MX-5 Cup #60 de Patrick Dubois et Cédric Wauters, qui prétendait aussi au top 3 avant de s’immobiliser en fin de parcours. Elle précédait néanmoins la Renault Clio Cup #510 de Gaëtan Hayot et Jérôme Heinen.

 

Lutte intestine entre BMW 325i en Classe D de la Division 1, avec l’avantage pour la #73 d’Axel Roelants, Olivier Hertsens et Bert Arnauts, qui s’imposait devant les bolides similaires de Xavier Van Vaerenbergh et Kristof De Neef (#325) d’une part, Aaron Duville et Stijn De Vleeschauwer (#90) de l’autre.

 

Enfin, en Classe A, le retrait de la Renault Clio #69 de Van Kuyk-Leten a fait le bonheur des Honda, la Civic #48 de Jev Van Mechelen, Bart Ooms et Julien Scheyns l’emportant devant la Civic #3 de Marco Van Belle, qui a disputé la distance en solo, et l’Integra #38 de Quentin Niclot, Philippe Lannaux et Martin Businaro. Le top 5 de la plus petite des classes était complété par la Civic #118 de Jean-Didier Ronveau, Fred Faucon et Georges Pons, et la Citroën Saxo VTS #67 de Renaud et Eric Lambert.

 

Rendez-vous en début de semaine pour faire le point sur les champions dans les différentes Divisions et Classes de la Hundred Series by BGDC 2019, et cap sur une campagne 2020 qui s’annonce d’ores et déjà prometteuse, avec des bolides des Divisions 2, 3 et 4 s’affrontant à armes quasi égales pour la gagne en seconde partie de saison. (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet