logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

La Parade des 24 H. de Spa aura sa dérogation ministérielle

Divers 23/06/2017


 

Dans la foulée de l’annulation de la Coupe des Sources, épreuve de régularité pour véhicules anciens organisée par le Spadois Pascal Collard au départ de Spa, on était en droit de s’interroger sur la bonne organisation de la Parade des Total 24 Hours of Spa le mercredi précédant le double tour d’horloge réservé aux voitures de Grand Tourisme. En effet, selon Spadel, qui gère assure la production des eaux de Spa Monopole, le nouveau Code de l’Eau visant à mieux protéger les zones de captage des eaux de Spa doit être appliqué de la même manière pour tout le monde, et la probabilité de jouir d’une dérogation accordée par le Ministre wallon de l’Environnement et de l’Eau, Carlo Di Antonio, est plutôt mince dès l’instant où l’objectif du durcissement du Code visait à empêcher toute organisation ayant trait au sport automobile sur le territoire spadois concerné par le captage de ces eaux de source.

 

Alors que dans les rangs de SRO, organisateur des 24 Heures de Spa, on envisageait l’activation d’un plan B, la Ville de Spa a pris elle-même contact avec le cabinet du Ministre Di Antonio, obtenant de celui-ci la promesse d’une dérogation permettant aux bolides de rejoindre le centre-ville spadois au départ du circuit, et donc de traverser une zone sensible, comprenant en son beau milieu un aérodrome englué de longue date dans cette problématique de protection des sources.

 

Si on peut bien sûr se réjouir de la bonne tenue de cette Parade des 24 Heures de Spa au succès populaire impressionnant, certaines questions méritent d’être posées. Dont celles-ci : par quel tour de passe-passe est-il possible d’obtenir du Ministre compétent une dérogation, alors que la moindre demande n’a pas encore été introduite ? Et que pense Spadel de tout cela ? Si les organisateurs des 24 Heures de Spa ont fini par avoir gain de cause auprès du Ministre – la Ville de Spa n’ayant aucune envie de voir cette Parade filer vers Stavelot -, pourquoi Pascal Collard et la Coupe des Sources n’ont-t-il pas bénéficié des mêmes largesses pour le modeste dernier kilomètre de la spéciale passant par le célèbre mur du cimetière de Winamplanche ?

 

Ne jouons pas les vierges effarouchées, on sait depuis belle lurette que les arrangements entre ‘politiques’ existent. Et dans ce cas précis, ils sont salutaires… du moins dès l’instant où tout le monde est logé à la même enseigne. Ce qui n’est pas le cas, et a le don d’étonner un Pascal Collard ne comprenant plus très bien pourquoi on en veut à ce point à sa Coupe des Sources ?

 

De cette politique à deux vitesses, on peut conclure que les organisateurs des Rétrofolies de Spa, impressionnant événement réservé aux voitures historiques, pourront lors de leur prochaine édition bénéficier de la même dérogation accordée aux 24 Heures de Spa, puisqu’il y est aussi question de parade et non de compétition. Quant au Spa Rally, il pourrait se retrouver dans le même cas de figure que la Coupe des Sources, avec une impossibilité de rouler en course sur le territoire spadois, voire l’interdiction de circuler sur certaines zones de ce territoire en mode ‘liaison’.

 

Suite au prochain épisode, mais une chose est sûre : on n’a pas encore fini de parler de ce Code de l’Eau renouvelé et de son impact sur le patrimoine 'sport automobile' à Spa… En attendant, les bolides des 24 Heures vont pouvoir débouler au coeur de la Ville d'eaux, ce dont les fans ne peuvent que se réjouir… (V. Franssen)



R Tech R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet