logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

La saison européenne commence enfin pour WRT !

Circuit 24-07-2020


 

Enfin ! Après de longs mois d’interruption forcée, le GT World Challenge Europe prend son envol ce week-end sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari. La compétition phare du GT3 européen a changé son appellation, mais celle que l’on appelait auparavant Blancpain GT Series n’en reste pas moins la référence sur le vieux continent. Face à une concurrence très relevée, le Belgian Audi Club Team WRT entend bien porter très haut les couleurs de la marque aux anneaux.

 

Haut lieu du sport automobile mondial, le circuit d’Imola accueille pour la première fois le championnat mis sur pied par SRO Motorsports Group. Forcément chamboulé par la crise sanitaire que traverse le monde actuellement, le calendrier du GT World Challenge Europe ne comptera plus que huit rendez-vous. Mais ceux-ci seront plus intenses que jamais. Après cette épreuve de 3 heures en Émilie-Romagne, les concurrents enchaineront avec deux courses de 6 heures (au lieu d’une habituellement), les Total 24 Heures de Spa et pas moins de 10 courses sprint (60 minutes) réparties sur quatre meetings.

 

Prévue sur une durée de 180 minutes, cette première confrontation sera hautement symbolique tant elle est attendue à la fois par les 46 équipages engagés et par les fans. Après une année 2019 qui n’avait pas répondu à ses espoirs, le Team WRT entend bien briller de nouveau dans ce championnat qui lui a si souvent réussi par le passé. Ainsi, pas moins de trois Audi R8 LMS GT3 seront alignées par l’équipe de Baudour durant toute la saison. Les Belges Dries Vanthoor et Charles Weerts seront particulièrement surveillés. Associés à Christopher Mies lors des épreuves d’endurance, ils feront partie des favoris sur la #32 ! Ce sera également le cas de la #31, confiée à l’ex-champion Mirko Bortolotti, pilote Audi depuis cette année, à Kelvin van der Linde et à Matthieu Vaxivière. Le Français remplacera au pied levé Rolf Ineichen, retenu par des obligations professionnelles ce week-end. Enfin, une troisième Audi 'belge', la #33, sera alignée dans la Silver Cup avec Rik Breukers, Benjamin Goethe et Stuart Hall derrière le volant. 

 

"Nous sommes soulagés et heureux d’enfin débuter la saison, sourit Vincent Vosse, le Team Principal du Team WRT. Avec les circonstances que nous connaissons, ce ne sera pas une saison normale dans le paddock, mais elle le sera sur la piste. Je voudrais remercier toute l’équipe de SRO pour le fantastique travail en coulisses afin de mettre sur pied le championnat. Ils ont pris les bonnes décisions au bon moment pour nous permettre de rouler malgré la crise sanitaire. La seule différence par rapport à ce que nous attendions est qu’il y aura une durée minimale pour les pit-stops. Mais pour le reste, rien n’a changé. Nous sommes impatients d’être à Imola, un circuit que le Team WRT va découvrir. Mais je pense que ce tracé légendaire devrait être favorable à nos Audi R8 LMS. Et comme nous avons trois superbes équipages, notre motivation est au zénith. Nous savons que le succès ne vient pas tout seul, mais nous allons nous battre pour pouvoir de nouveau revendiquer des titres en fin de saison."

 

Très attaché à l’équipe de Vincent Vosse, Dries Vanthoor est tout aussi impatient. "Nous sommes tous très heureux de reprendre la compétition après cette longue attente, glisse le Limbourgeois, pilote officiel de la marque aux anneaux. Nous avons beaucoup testé et nous nous sentons bien préparés. Nous avons vraiment un très bon équipage et nous nous connaissons bien tous les trois. C’est de bon augure !"

 

Si Dries Vanthoor avait roulé en début de saison lors de plusieurs classiques de l’Endurance (Dubaï, Daytona et Bathurst), ce n’est pas le cas de son jeune équipier Charles Weerts. Celui qui est devenu l’an dernier à Misano le plus jeune vainqueur de l’histoire du championnat ne tient plus en place. "Ma dernière course remonte à Macao en novembre, rappelle le jeune homme de 19 ans. Vous imaginez donc mon impatience de voir enfin cette saison débuter ! Nous avons réalisé beaucoup d’essais et cela s’est très bien passé. J’ai appris le circuit d’Imola sur simulateur. La piste a l’air amusante et je me réjouis d’y faire équipe avec Dries et Christopher."

 

Le départ des 3 heures de course sera donné dimanche à 13h30 et, comme toujours avec le GT World Challenge Europe, il sera possible de suivre cet événement en direct sur internet avec des commentaires en français (https://www.gt-world-challenge-europe.com/livestream-en-francais) ou en anglais (https://www.gt-world-challenge-europe.com/watch-live) dès les essais libres. Cette fois, la patience de tous sera enfin récompensée ! (Vincent Franssen & Com)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet