logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

L'arrivée de Charles Leclerc chez Ferrari serait salutaire pour la F1

Monoplace 04/09/2018


 

Les annonces n'en finissent pas de se succéder... et de se contredire. Durant l'été, il apparaissait de plus en plus clair que Charles Leclerc, nouveau 'Petit Prince' de la Formule 1, allait être promu équipier de Sebastian Vettel chez Ferrari en 2019. Soutenu de manière incontestable par Sergio Marchionne, le Monégasque devait succéder à Kimi Räikkönen. La disparition inattendue de Marchionne a propulsé à la tête de la Scuderia Louis Camilleri, plutôt proche de... Raïkkönen ! La pole position signée par le Finlandais à Monza, et sa 2ème place en course après une nouvelle erreur de Vettel, avaient pour effet d'inverser la tendance. Au bout du week-end italien, Räikkönen semblait devoir garder son baquet rouge un an de plus, tandis que la piste Haas était de plus en plus souvent citée pour Leclerc. 

 

Ce début de semaine, allez savoir pourquoi, c'est de nouveau Charles Leclerc qui a la cote ! Au sein de la Scuderia Ferrari, on aurait finalement décidé de respecter la volonté de Marchionne ! Et tant pis pour Räikkönen... 

 

Bon, aucune annonce officielle n'a été faite, mais de notre côté, si la pointe de vitesse de Räikkönen est incontestable, le charisme 'mitigé' du Finlandais - tout comme celui de son compatriote Valtteri Bottas d'ailleurs - a quelque peu tendance à nous agacer. Au bout d'une déjà longue carrière, 'Iceman' ne semble être perturbé par rien, même pas par le fait d'avoir battu le fameux record du tour de Montoya à Monza. Quant au concours de tirage de tronche sur les différents podiums dès l'instant où le Finlandais est présent, ils ne correspondent guère au renouveau espéré par Liberty Media et dont la F1 a un urgent besoin pour retrouver de sa superbe. 

 

Au risque donc de froisser les fans de Kimi Räikkönen, il serait judicieux que la Scuderia Ferrari prenne le risque de promouvoir au plus vite Charles Leclerc, dont l'image est clairement en phase avec l'avenir de la discipline. Le Monégasque représente pour nous la suite - logique - de l'histoire Jules Bianchi, et le retour d'un 'Petit Prince' au charisme fou dans le clan des Rouges... (Vincent Franssen / Photos Letihon.be & R.I.P. de Coster) 



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet