logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Legend Boucles : Christian Crucifix sous les couleurs de Trois-Ponts !

Historic 15/02/2017


 

Si les Legend Boucles chères au RAC Spa ont trouvé leur bonheur au coeur de la province de Luxembourg, l'épreuve tient à conserver un pied dans les régions de Stoumont et Trois-Ponts. Et de Trois-Ponts, il en sera aussi question avec l'un des pilotes phares de la catégorie 'Classic', Christian Crucifix, qui n'est autre que le vainqueur du Trophée FIA de Régularité Historique, titre conquis en compagnie d'un certain Joseph Lambert. 

 

Enfant de Trois-Ponts, Christian Crucifix a un parcours assez atypique en sport auto... "Habitant à côté du Garage Warnotte et étant moi-même neveu de Roger Warnotte, il y avait tout pour faire ce sport ; sauf qu’il y avait aussi un grand frère qui avait déjà pris cette direction et que le paternel voulait bien un fils derrière le volant, mais pas deux, explique Christian. Ce n’est que bien plus tard, dans les années '80, que j’ai de nouveau rencontré le sport automobile. A la demande d’Yves De Partz et de mon oncle Roger Warnotte, il m’a été demandé de proposer un système informatique pour assurer le chronométrage des courses à Francorchamps. Pas encore prêts pour le chronométrage, nous avons proposé avec mon ami Francis Goblet un système de gestion des faits de course dans les épreuves de 24 heures. Rapidement adopté par Yves à Francorchamps, le système a aussi été utilisé au Bol d’Or motocycliste, qui se déroulait alors sur le circuit du Castellet. C’est en 1985 et 1986 que nous avons reçu le support de la société Siemens Belgique qui, pendant plus de 20 ans, a mis à notre disposition le matériel informatique nécessaire pour supporter un chronométrage informatique sur base de chronomètre ALGE, et dès 1990 de transpondeurs AMB. Permettant de donner les temps par pilote, le système RIS a eu directement beaucoup de succès et dès 1988, il était utilisé aux 24 heures du Mans auto et moto. Nous avons accompagné le 'WEC' de l’époque dans des lointaines contrées comme la Chine ou le Brésil. Ce n’est qu’en 2010, que l’ACO a changé de système informatique. J’ai encore aidé l’ACO durant trois années et compté ainsi 24 chronométrages aux 24 heures du Mans, avant de quitter définitivement le milieu du chronométrage pour me glisser derrière le volant. C’est Joseph Lambert, qui m’a souvent aidé dans les chronométrages au Bol d’Or, qui m’a convaincu de me lancer dans les rallyes de régularité."

 

Et les résultats ne se sont pas fait attendre... "La première victoire date de juin 2012 ou, avec Eric Chapa, nous avons gagné un des derniers Rallyes Bianchi sur la Porsche 911, en réussissant à passer la dernière boucle avec 0 point de pénalité. C’est là que j’ai rencontré, pour la première fois, un des frères Vanoverschelde, Jens. L’année 2013 a vu la victoire au Rallye de l’Ardèche et au Rasteau avec Joseph Lambert, avec une deuxième rencontre avec l’autre frère Vanoverschelde, Bjorn, et l’Ardenne Classic avec Antonio Caldeira. 2014 a vu le succès dans les boucles en 'pré-version' Bastogne avec Antonio, la Ronde Historique des Lingons avec Alexandre Peeters, et aux premières Boucles de Clervaux avec Eric. C’est en 2014 que nous avons commencé à rouler dans le Trophée FIA avec Joseph, avec une première victoire au Rallye des Asturies..."

 

Le début d'une longue et belle série de succès... "L’année 2015 nous a permis de renouveler, avec Joseph, le succès en Asturies et de gagner le Rallye d’Espagne. Pas toujours premier, mais toujours bien classé, cette saison a permis à Joseph de gagner le Trophée FIA des Co-pilotes. Aux Legend Boucles, ce fut l’abandon après 7 RT sur panne électronique, alors que nous étions, avec Antonio, en tête de la catégorie 'Classic'. Alors que Joseph avait déjà collecté une victoire FIA au Costa Brava, l’année 2016 avait, pour moi, très mal commencé, car nous n’avions que deux 5èmes places décrochées en Grèce et en Italie. Et puis ce fut le déclic, avec trois victoires au général en Asturies, sur l’Ile d’Elbe et sur l’Ile de Mikonos, et une 3ème place en Pologne qui nous donnait la première place en FIA. Si on ajoute la victoire aux Boucles de Clervaux avec Joseph, la saison 2016 a été marquée d’une pierre blanche, me permettant de gagner le trophée FIA 2016 de Régularité Historique."

 

Ce samedi matin, Christian Crucifix et Antonio Caldeira seront au départ au volant de la Porsche 911... ou de la Ford Anglia ! "L’Anglia, avec un 1300cc de 100 chevaux mais avec un coefficient de 0,60 et une victoire en FIA, ou la Porsche de 3200cc et 240 chevaux avec un coefficient 0,85 et une victoire en 'Classic' en 2014 ? Les prochaines heures nous le diront. Nous allons faire notre 'petit' possible. Nous avons déjà gagné en 2014, et nous étions parmi les premiers à utiliser le système Blunik. Or, c’est déjà un exploit de gagner les Legend Boucles une fois ! Nous allons tenter notre chance une troisième fois en espérant de ne pas avoir de problèmes techniques, car on sait que c’est un rallye très exigeant."

 

C'est donc sous les couleurs de Trois-Ponts que Christian a l'intention de se distinguer... "Je suis vraiment content de rouler sous la bannière de la commune de Trois-Ponts, ou j’ai passé toute ma jeunesse et où j’ai tellement de plaisir de revenir le week-end, reprend le pilote. Cela me fait d’autant plus plaisir que Trois-Ponts autorise le rallye de venir faire le RT de Bodeux chaque année..."

 

Alors, 911 ou Anglia ? Deuxième victoire en 'Classic' ? Qu'importe, pour autant que notre Champion du Trophée FIA de Régularité Historique prenne du plaisir... (Vincent Franssen)



R Tech
11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet