logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Legend Boucles : Mikko Hirvonen confirme la mainmise internationale

Historic 03/02/2019


 

Avec pas moins de six tests de régularité en forêt au programme, à commencer par le morceau de bravoure de près de 42 kilomètres de L’Ardoisière, il était clair que tout allait se jouer ce dimanche pour ce qui est de la victoire aux Legend Boucles @ Bastogne 2019. Une journée décisive qui débutait hélas sans Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, le moteur de leur diabolique Opel Corsa A ayant définitivement souffert lors de l’étape de samedi, incitant le pilote officiel Hyundai en WRC à faire preuve de raison et de prudence.

 

Si Fred Caprasse (Ford Escort MK2) entamait les débats en tête du classement, le marathon de L’Ardoisière permettait d’emblée à Mikko Hirvonen (Ford Escort MK2) de prendre les rênes de la course. Au fil des RT, il était clair que le Finlandais maîtrisait son sujet, conservant un rythme élevé non sans faire preuve de prudence sur les portions verglacées. Résultat : cet autre quadruple vice-champion du monde des rallyes confirmait la récente mainmise internationale aux Legend Boucles @ Bastogne, succédant au Français Bryan Bouffier au palmarès de l’épreuve chère au RAC Spa.

 

"Cette victoire me fait particulièrement plaisir, car il s’agit d’une épreuve différente des autres, expliquait Hirvonen peu avant de monter sur le podium. Rien n’a été simple aujourd’hui, et j’avoue avoir été impressionné par le niveau des pilotes belges qui jouaient la gagne. Et puis, quel monde sur les spéciales ! Pas de doute, le rallye est vraiment populaire en Belgique…"

 

Derrière la vedette internationale de ce millésime 2019, la bagarre a fait rage, et les faits de course se sont multipliés. Adrian Fernémont (Ford Escort MK2) effectuait ainsi un tout-droit coûteux en temps dans le RT15 Lunch Garden Libramont. Deux tronçons plus loin, dans Mandarine, c’est Cédric Cherain (Ford Escort MK2) qui partait à la faute, endommageant l’avant-gauche de son bolide. De son côté, Ghislain de Mévius (Nissan 240 RS), parfaitement dans le rythme depuis le matin, échouait dans un tas de neige, ce qui lui coûtait de précieuses minutes.

 

Dans ces conditions, Fred Caprasse parvenait à cadenasser la deuxième place absolue derrière Hirvonen, assurant un impressionnant doublé des Escort MK2 Rallying Solutions de Christophe Jacob. "Pas grand-chose à dire dès l’instant où on est devancé par un pilote comme Mikko Hirvonen, commentait le pilote de Tenneville. Il est passé devant quand il l’a décidé, et c’était imparable. On a bien tenté de maintenir la pression, mais rien à faire. Troisièmes l’an dernier, deuxièmes cette année, je vous laisse deviner notre objectif pour la prochaine édition…"

 

Adrian Fernémont achevait sa découverte du rallye historique et des Legend Boucles @ Bastogne sur la plus petite marche du podium, devançant un Georg Berlandy (Opel Kadett GT/E) qui a fait honneur à sa réputation, et qui a avoué avoir participé au ‘plus beau rallye de sa vie’ ! Le top 5 était complété par Yves Matton (Porsche 911), constamment monté en puissance, qui a précédé Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo), dont le bolide italien a tourné comme une horloge, un excellent Benoît Galand (Peugeot 504 Coupé V6), Ghislain de Mévius, un Marc Duez (BMW M3) à la cote de popularité intacte, et un Cédric Cherain qui a tout tenté, et même plus, avouant s’être particulièrement bien amusé sur ce parcours ‘pour grands garçons’.

 

Signalons que cette seconde étape, si emblématique des Legend Boucles @ Bastogne, permettait à plusieurs concurrents ayant renoncé la veille, mais repartis en Rally2, de se mettre en évidence. A commencer par le jeune Français Pierre-Louis Loubet (Citroën Visa 1000 Pistes Gr.B), qui a pris beaucoup de plaisir en impressionnant les suiveurs, mais aussi Marc Timmers (Ford Sierra XR 4x4) et Gino Bux (Ford Escort MK1), qui ont multiplié les bonnes performances, sans plus pouvoir revendiquer quoi que ce soit au classement général.

 

Dans les autres catégories – qui seront développées dans les communiqués suivants -, les victoires sont revenues aux locaux Charles Blérot et Antoine Dauby (BMW 325i) en ‘Challenger’, ainsi que Marc Van Dalen et Julien Minguet (Ford Escort MK2), qui ont doublé la mise en ‘Classic’ après leur victoire de 2018.

 

Plus de peur que de mal pour Pierre Delettre

 

La nouvelle s’est rapidement propagée dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’organisateur des Legend Boucles @ Bastogne, Pierre Delettre, a été victime d’un malaise ce dimanche après-midi sur la Place McAuliffe. Rapidement pris en charge médicalement, il a été emmené à l’hôpital de Bastogne, avant de regagner sa chambre d’hôtel en début de soirée. Plus de peur que de mal, donc…

 

Nouvelles rassurantes également au sujet d’Anne-Marie De Donder, autre élément majeur de l’organisation du RAC Spa, après l’incident dont elle a été victime à proximité du chapiteau.

 

C’est donc une édition 2019 particulièrement intense qui s’est refermée ce dimanche soir, avec un podium arrosé au champagne et un Mikko Hirvonen qui fait figure de bien beau vainqueur d’une épreuve XXL à bien des niveaux… (Vincent Franssen / Photo Letihon.be)

 

Classement général final

 

  1. Hirvonen-Ottman (Ford Escort MK2)
  2. Caprasse-Razzi (Ford Escort MK2, +129,00)
  3. Fernémont-Maillen (Ford Escort MK2, +211,00)
  4. Berlandy-Schaaf (Opel Kadett GT/E, +410,00)
  5. Matton-Podgorny (Porsche 911, +572,00)
  6. Van de Wauwer-Surinx (Lancia Beta Monte-Carlo, +623,00)
  7. Galand-Barvaux (Peugeot 504 Coupé V6, +722,00)
  8. De Mévius-Jalet (Nissan 240 RS, +796,45)
  9. Duez-Castelein (BMW M3, +995,00)
  10. Cherain-Herman (Ford Escort MK2, +1009,00)


R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet