logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Legend Boucles : gros plan et précisions sur la Classe 'Super Legend'

Historic 27/11/2018


 

Le passage d'une partie de l'équipe du Royal Automobile Club de Spa à Bellevaux lors du contrôle technique du Rallye des Crêtes a permis de se rendre compte que l'apparition de la Classe 'Super Legend' n'a pas nécessairement été comprise et assimilée par tous. Petite piqûre de rappel, histoire d'éviter les déceptions sur le visage de certains début février, au moment de s'apercevoir qu'eux aussi auraient pu rouler... 

 

Il s’agit donc de la grosse nouveauté des Legend Boucles @ Bastogne 2019 (1-2-3 février 2019) au niveau technique. Face à la recrudescence de véhicules ne correspondant pas ou plus aux prescriptions de l’époque, les organisateurs ont décidé d’accepter au départ, sous l’appellation ‘Super Legend’, des véhicules qui ont ou auraient dû être refusés les années précédentes.

 

Sont donc concernés par ce qui est une Classe supplémentaire en catégorie ‘Legend’ (et donc pas en ‘Challenger’ ni en ‘Classic’ !) :

 

  • Les voitures construites jusqu’au 31/12/1990 (Période J2 Annexe K du règlement FIA) fidèles à la fiche d’homologation pour autant qu’il s’agisse de voitures à deux roues motrices seulement (pas de traction intégrale !). On parle donc ici des BMW M3 E30, Ford Sierra Cosworth propulsion, les tractions de type Opel Kadett GSI, Peugeot 205 et 309, etc.
  • Les voitures qui ont été techniquement modifiées au point de ne plus correspondre à la fiche d’homologation initiale. On pense ici aux voitures (31/12/1986 max) équipées de moteurs réalésés, de moteurs et de boîtes de vitesses ne correspondant pas à l’origine de la voiture, de moteurs de marque différente par rapport à l’original, de suspensions de type Proflex, de freins plus performants que ceux d’époque, etc.

 

Toutes ces voitures, considérées comme des ‘Super Legend’, seront autorisées à prendre le départ et à disputer les Legend Boucles @ Bastogne 2019 dans la seule catégorie ‘Legend’. Elles seront grevées d’un coefficient de 1,40, qui les empêchera de revendiquer les places les plus en vue du classement général, tout en étant – théoriquement – en mesure de terminer dans le top 10 final !

 

L'exemple le plus parlant et symbolique est l'Opel Corsa A que pilotait Thierry Neuville en février dernier. Un bolide qui était un peu trop jeune pour l'ancienne réglementation, et surtout trop modifié par rapport à la version originale. Ce qui ne pose plus le moindre souci cette année, dès l'instant où le concurrent comprend qu'il devra composer avec le coefficient pénalisant de 1,40. 

 

"En introduisant cette Classe ‘Super Legend’ dans la catégorie ‘Legend’, l’objectif premier est de permettre à un maximum de concurrents de prendre part à la grande fête des Legend Boucles @ Bastogne, mais aussi de ‘nettoyer’ cette catégorie de bolides qui ne respectent pas les règles de base, explique Pierre Delettre, organisateur. Il est plus que jamais clair que les Legend Boucles doivent rester un vrai rallye historique, avec un top 5 général réservé à des voitures des années ’70 et ‘80, bien dans l’esprit de l’épreuve. Mais il est tout aussi clair que l’organisateur est conscient du pouvoir d’attraction de véhicules plus récents, ou très (trop) modifiés, pour ce qui est du spectacle. En appliquant ce coefficient de 1,40, on entend donc contenter le plus grand monde, sans dénaturer notre épreuve…"

 

Pour rappel, le montant d’engagement des voitures relevant de la catégorie ‘Legend’, inchangé par rapport à l’édition 2018, est de 1650,00 € TVAC. (Vincent Franssen / Photo Letihon.be)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet